Biographie Jil Caplan

Jil Valentine Né(e) le 30 septembre 1965 (51 ans)

Sa biographie

Origines

Jil Valentine est une jeune fille comme les autres passionnée d'art. Née en 1965, elle grandit dans une époque où le monde artistique français est en perpétuelle évolution avec la naissance de nouveaux genres musicaux comme la pop ou les débuts de la musique électronique.

Elle débute ses premières expériences artistiques avec des cours de théâtre. Son niveau reste moyen alors qu'elle est de plus en plus attirée par la musique et la chanson.

Jil Valentine écume les petites salles pour écouter les groupes amateurs et nombreuses de ses fréquentations approchent de près ou de loin au monde du spectacle. Parmi ses amis, elle compte Jean Christophe Urbain et JP Nataf, tous deux membres d'un groupe de musiciens encore amateurs, Les Innocents.

Ils arrivent à attirer l'attention de Jay Alansky, producteur et compositeur à la notoriété montante. Invitée à assister à l'un des enregistrements, Jil Valentine se présente au studio et rencontre pour la première fois celui qui deviendra son mentor et ami, Jay Alansky.


La rencontre et le début d'une grande aventure

Jay Alansky et Jil Valentine se découvrent très vite la même énergie et la même conception de la musique. Enchanté de trouver un écho passionné à ses projets ambitieux Jay Alansky émet l'idée d'aider la jeune femme à se lancer dans une carrière de chanteuse.

D'abord hésitante, Jil Valentine s'essaye à quelques vocalises. La révélation se produit pour Jay Alansky qui trouve enfin la muse qui interprétera ses morceaux. Le du o de vient inséparable et un premier album, « À peine 21 » résulte de cette collaboration.

Look androgyne, voix originale et morceaux innovateurs lanceront la carrière de la jeune artiste qui devient à cette occasion Jil Caplan. L'accueil enthousiaste réservé à l'opus poussera le duo à se remettre rapidement au travail après une tournée à succès.

Un second volet est produit en 1990, « La charmeuse de serpents ». Lancés dans une aventure sans précédent et motivés par le succès rencontré par la touche Jil Caplan, Jay Alanski lui composera un nouvel album trois ans plus tard.

C'est ainsi que né « Avant qu'il ne soit trop tard » en 1993. Forte de ses nouvelles expériences et récompensée par une Victoire de la Musique, Jil Caplan se lance dans la composition de ses propres morceaux et entame alors une carrière solo.


Jil Caplan

Jil Caplan se met à l'écriture de nouvelles chansons qui donneront naissance à un album en 2001, « Toute crue ». Cet oeuvre est un tournant pour la carrière de la chanteuse qui a écrit une grande partie des textes et s'est fait aider de son ami JP Nataf pour les arrangements musicaux.

Le succès est au rendez-vous et le public est ravi de découvrir les nouveaux talents de compositeur de l'artiste. La jeune femme est alors contactée par le groupe Lilicub pour co-produire une vidéo-reportage sur lui-même.

Ravie et intéressée par cette nouvelle perspective, Jil Caplan devient réalisatrice le temps de cet oeuvre. Elle ne renouvellera cependant pas l'expérience et les fans attendront jusqu'en 2004 pour apprécier de nouveau les talents de la chanteuse.

Un nouvel opus marque cette année. Il est baptisé « Comme elle vient » et l'artiste s'est fait accompagner de Jean Christophe Urbain, son ami de toujours pour la musique. Toujours chaleureusement soutenue par ses fans, Jil Caplan part en tournée et croise sur les routes son ancien mentor Jay Alanski.

Devenue une artiste accomplie, la jeune femme ne pense pas tout de suite à reprendre leur collaboration. Elle assure ses dates de concerts et se lance même à la conquête du public américain avec quelques dates dans des salles aux États-unis.

Sa notoriété la précède et elle est bien accueillie à chacune de ses représentations. De retour en France, Jil Caplan s'offre quelques mois de repos avant de se remettre à l'écriture de ses nouveaux titres.

Ce n'est qu'après quelques mois de travail qu'elle se décide à renouer avec Jay Alanski pour les compositions musicales. Si l'écriture des textes reste la propriété exclusi ve de Jil Caplan, la totalité des musiques et arrangements musicaux reviennent à Jay Alanski qui produira un de ses plus grands oeuvres.

Après plus d'une dizaine d'années de chemins séparés, le duo retrouve son énergie des premiers jours et un septième opus voit le jour en 2006, « Derrière la porte ».