Biographie Jill Scott

Jill Scott Né(e) le 4 avril 1972 (44 ans)

Sa biographie

Le début d'une aventure

Enfant unique, Jill Scott passe son enfance aux côtés de sa grand-mère Blue Babe et de sa mère Joyce Scott, dans le nor @d de@ Philadelphie. Appréciant la poésie depuis toujours, elle fait son premier pas dans cet univers en se produisant lors de diverses sessions, sur la scène de la Philly.

Le charme de sa voix ne tarde pas à attirer l'attention et vers la fin des années 90, elle se fait découvrir par Amir Questlove Thompson, le leader du groupe de rap The Roots. Poussée par sa passion, l'artiste rejoint ainsi le collectif et, en 1999, elle co-écrit le titre « You got me » avec Amir Questlove Thompson.

La chanson se démarque bien vite sur le plateau musical et en 2000, remporte même le Grammy Awar @d de@ la meilleure performance rap par un groupe ou un duo.

S'identifiant déjà telle une véritable artiste, Jill Scott va ensuite s'aventurer dans de nombreuses collaborations artistiques, notamment avec Will Smith , Eric Benet, ou encore Common. Dans la foulée, elle pose également son empreinte sur une comédie musica @le de@ Broadway intitulée « Rent ».

Cette production va d'ailleurs permettre à Jill Scott d'entamer une grande tournée au Canada .


« A long walk »

En 2000, Jill Scott décide de faire son premier envol en solo en signant chez le label Hidden Beach Recordings. Une signature qui ne tarde pas à donner ses fruits. Le premier album de l'artiste faisant sa sortie dans la même année, sous le titre de « Who is Jill Scott? words & sounds vol 1 ».

Dévoilant des inspirations hors pair, une parfaite fusion entre poésie et notes de musique, l'opus se démarque automatiquement dans le monde de l'art. Le titre clé de l'album, « A long walk », donne d'ailleurs rendez-vous à un grand succès et, en 2003, vaut une nomination au Grammy Awar @d de@ la meilleure performance vocale féminine.

Entraînée par les vagues de ce premier succès, Jill Scott sort ensuite un deuxième album baptisé « Experience: Jill Scott 826+ » en 2001. Un opus qui, comprenant diverses expériences li @ve de@ la chanteuse et également des enregistrements studios, ne passe pas non plus inaperçu auprès des fans.

Un troisième album, « Beautifully human: words and sounds vol. 2. » débarque également dans les bacs en 2004, suivi de la compilation « Collaborations » et de l'album « The real thing: words and sounds Vol. 3 » en 2007.

En 2008, un album live intitulé « Live in Paris + » fait également son apparition et une sortie 2010, notamment baptisée « The light of the sun: words and sounds, vol. 4 » serait également prévue.


Âme d'artiste, un grand coeur

Loin d'être une chanteuse ordinaire, Jill Scott se passionne de tout ce qui est artistique. En avril 2005, elle publie entre autres un recueil de poèmes qu'elle baptise « The moments, the minutes, the hours » et, dans la même foulée, elle fait également une entrée à la télévision en incarnant le rô @le de@ Donna dans la série « Girlfriends ».

Poursuivant son chemin, elle débarque ensuite sur le grand écran, dans le film « Hounddog », ainsi que dans le film de Tyler Perry, « Why did I get married? », en 2007. Une année plus tard, elle revient sur le petit écran, dans la série « The n°1 ladies' detective agency », où elle incarne une détective.

Talentueuse, elle est ensuite contactée pour rejouer dans la suite de « Why did I get married? », dont la sortie serait prévue vers mi-2010.

Jill Scott est également sur le projet de Ntozake Shange, « For colored girls who have considered suicide when the rainbow is enuf », qui sera publié en 2010. Mais au-delà de toute une carrière, Jill Scott se consacre également à des oeuvres de bienfaisance importantes.

Elle est entre autres la fondatrice de la Blues Babe Foundation, un organisme social qui propose une aide financière aux étudiants en difficulté.


Ses photos