Biographie Joe Barbieri

Giuseppe Barbieri Né(e) le 14 décembre 1973 (42 ans)

Sa biographie

Des études musicales à « Gli amori della vita mia » et « Virus »

Enfant curieux et attentif, Joe Barbieri commence ses études musicales à l'ombre de ses six ans. Débutant avec le piano, le garçon continue avec la guitare à son huitième printemps avant de monter son premier groupe à l'âge de douze ans et d'écrire sa première chanson à 13 ans.

Après quelques années de composition au sein de différentes formations de sa ville, il propose une première démo qui finit entre les mains de l'artiste napolitain Pino Daniele, son premier producteur. Impressionné par son talent, ce dernier l'invite à enregistrer son premier album « Gli amori della vita mia ».

Dans les bacs en 1993, cet opus permet à Joe Barbieri de lancer sa carrière et d'obtenir sa première invitation au Festival de Sanremo en 1994. A partir de là, le chanteur enchaîne les concerts et les festivals et en 1997, il accompagne Pino Daniele dans sa tournée italienne tout en préparant la sortie de son nouvel album.

En 1998, son opus « Virus », fruit toujours de sa collaboration avec Pino Daniele est dans les bacs. La même année, le compositeur écrit le hit « In vacanza con me » pour Giorgia, un titre qui rencontre un vif succès en Italie et en Amérique Latine.


De la création de Microcosmo Dischi

A l'aube du troisième millénaire, Joe Barbieri participe une nouvelle fois au Festival de Sanremo dans la catégorie des jeunes artistes. Puis, après quelques années de pause discographique, il crée sa propre maison de production Microcosmo Dischi en 2003.

Vers la fin de cette année ou plus précisément, le jour de son trentième anniversaire, le 14 décembre 2003, l'artiste publie l'opus à édition limitée « Fuori catalogo » qui rassemble ses premières chansons à la guitare. L'année d'après , il passe à l'enregistrement et la réalisation d'un nouvel album baptisé « In parole povere ».

Mettant en relief sa passion pour le jazz et la bossa brésilienne, le recueil voit la participation de nombreux artistes dont entre autres son grand ami Mario Venuti qui contribue à la pièce « Pura ambra ».

Dans la foulée, Joe Barbieri enchaîne les collaborations et produit le premier album des Kantango « Másidiomás » en 2006. L'année d'après, il compose la pièce « Va' dove il mondo va » pour l'opus « Funambola » de la chanteuse italienne Patrizia Laquidara.


Succès de « In parole povere » et « Maison maravilha »

Vif succès, l'album « In parole povere » est publié dans d'autres pays européens au cours de 2007. Elu disque de l'année en Allemagne, il fait un énorme carton sur tout le continent et amène Joe Barbieri sous les feux des projecteurs.

En 2008, l'opus débarque sur les continents américain et asiatique et continue à faire un sacré tabac aux Etats-Unis, au Canada et dans les quatre coins de l'Asie. Fort de cet exploit, le chanteur enchaîne avec son brillant recueil « Maison maravilha » de 2009 qui voit la participation d'autres artistes dont la Cubaine Omara Portuondo, icône du film « Buena vista social club ».

Publié dans douze pays et écoulé à plus de 20 000 exemplaires en très peu de temps, l'opus permet à Joe Barbieri de remporter le prix Lunezia PopOn 2009 pour la valeur littéraire de ses textes.

Parmi les pièces de l'album, on retrouve le chaleureux « Lacrime di coccodrillo » que le chanteur offrira au grand public dans sa version duo avec Chiara Civello plus tard.