Biographie John Legend

John Stephens Né(e) le 28 décembre 1978 (37 ans)

Sa biographie

À l’école du gospel

Né le 28 décembre 1978 à Springfield dans l’Ohio, le talentueux John Legend se forme à l'école du gospel et dirige pendant neuf ans le chœur de la paroisse de Bethel dans la banlieue de Philadelphie. Excellent pianiste et chanteur, il décroche une bourse pour étudier la littérature à l'université de Pennsylvanie. Il en profitera pour prendre part à un groupe de jazz et pop a cappella dont il deviendra le président et le directeur musical. 

Au fil de ses prestations, John Legend acquiert une certaine popularité. Une fois diplômé, il enregistre deux albums en indépendant, le premier sous son vrai nom, « John Stephens » (2000), tandis qu’il intitule le second « Live At Jimmy's Uptown » (2001). Aucun label n'acceptant de le produire, il vent ses disques lors de ses concerts. 


Les stars le réclament

En attendant son heure, le jeune prodige montre ses talents de pianiste, chanteur, arrangeur et compositeur sur les albums d'artistes de premier plan. Il participe à l'enregistrement du mythique « The Miseducation of Lauryn Hill », pose sa voix sur le premier single d'Alicia Keys, entame une collaboration avec Kanye West qui est déjà à l’époque l'un des producteurs de hip-hop les plus tendances, et intervient également sur le « Black Album » du rappeur Jay-Z. Puis John Legend joue et compose pour Janet Jackson , Britney Spears et les Black Eyed Peas .


Lancé par Kanye West 

En 2003, son complice Kanye West monte sa propre société de production. John Legend sera son premier artiste. La major Columbia flaire enfin le bon coup et lui propose un contrat. Un ami conseille à John Stephens de chanter sous le pseudo de John Legend, pour la simple et bonne raison que le grain de sa voix « sonne old school ».

En 2004, son album « Get Lifted » arrive dans les bacs. Il remporte trois Grammy Award dont celui du Meilleur album R&B. En 2006, il transforme l'essai avec « Once Again », qui mélange soul et hip-hop avec brio. C'est un succès : ce second album dépasse la barre du million d'exemplaires vendus et sa chanson « Heaven » lui vaut cette fois le Grammy de la Meilleure performance R&B vocale d’un artiste masculin. Sa carrière continue sur la même lancée avec « Evolver » en 2008, certifié disque d’or aux Etats-Unis et comptant la participation de Brandy, Kanye West, André 3000 d’OutKast et Estelle.


Une collaboration mythique

Fan du groupe hip-hop The Roots depuis l’université, John Legend voit en 2010 son rêve devenir réalité lorsqu’il enregistre avec les musiciens l’album collaboratif « Wake Up! », composés de reprises de chansons socialement et politiquement engagées des années 60 et 70.

Leur travail commun leur permettra à nouveau de rafler la mise aux Grammy Awards en 2011 en se voyant remettre les trophées du Meilleur album R&B, de la Meilleure performance vocale de R&B traditionnelle pour le morceau «  Hang On in There » et de la Meilleure chanson R&B pour « Shine ». 


L’amour en musique

La même année, John Legend est convié à prendre part à la tournée de Sade le temps de 50 représentations. C’est lors du concert à San Diego qu’il confirme travailler sur son quatrième album studio, partageant par la même occasion l’inédit «Dreams» sur scène. Le titre se retrouvera en septembre 2013 sur le nouvel opus «Love In The Future», aux côtés de featurings avec Kimbra, Rick Ross, Stacy Barthe et Seal. 

John Legend  fait également appel à ses deux plus fidèles acolytes, Kanye West et Dave Tozer, déjà responsables du succès de «Get Lifted» et «Once Again». Ensemble, le trio parviendra à réaliser un album soul à la fois classique et moderne, en injectant de nouvelles sonorités à sa musique. Porté par le premier single «Who Do We Think We Are», le disque compte également la sublime ballade «All of Me», écrite pour la top-modèle Chrissy Teigen qu’il a épousée le 14 septembre 2013 à Côme, en Italie, six ans après l’avoir rencontrée sur le tournage de son clip «Stereo». La vidéo dévoile d’ailleurs des images du couple quelques jours avant le grand jour et se termine sur leur union.    


Le cinéma l’adore

Acclamé et reconnu par ses pairs dans l’industrie musicale, John Legend suscite tout autant d’intérêt dans le septième art. En 2012, son titre «Who Did That to You» est ainsi sélectionné pour la bande originale du film «Django Unchained» de Quentin Tarantino.

L’année suivante, ses talents sont à nouveau plébiscités au cinéma lorsqu’on lui propose d’officier en tant que producteur exécutif de la B.O. de «12 Years A Slave», dont la partition a été imaginée par le légendaire compositeur Hans Zimmer. Le résultat sort dans les bacs en novembre 2013, prouvant une fois de plus la créativité sans fin et la polyvalence de John Legend.

En 2014, John Legend travaille avec Common avec qui il sort le titre «Glory» présent sur la B.O de «Selma». Ce titre remporte le Golden Globe de la meilleure chanson originale de film ainsi qu'un Oscar dans la même catégorie. Ils interprètent d'ailleurs «Glory» sur la scène de la 87ème cérémonie des Oscars en février 2015.

En 2015 également, John Legend décroche un rôle dans le film «La La Land», dont la sortie en salle est prévue à l'été 2016 aux Etats-Unis. Au casting, on compte notamment Ryan Gosling, Emma Stone ou encore J.K. Simmons.


Une vie de famille

John Legend continue toujours sa carrière dans la musique et participe à l'album de David Guetta et il est crédité sur la chanson «Listen» qui donne son titre à l'opus.

La fin de l'année 2015 est pleine de bonnes nouvelles pour John Legend, qui confirme attendre son premier enfant avec son épouse, la top Chrissy Teigen. Le bébé naît le 14 avril 2016, une petite fille qu'ils ont prénommée Luna Simone Stephens.




Les dernières actus de John Legend

Ses photos