Biographie Julio Iglesias

Julio José Iglesias de la Cueva Né(e) le 23 septembre 1943 (74 ans)

Sa biographie

Crooner, amoureux des femmes, Julio Iglesias est l'un des meilleurs vendeurs de disques. A l'instar des Beatles ou encore d' Elvis Presley , il réussit l'exploit de demeurer dans les premières places des hits américains au dé but de s années 80 avec pas moins de six albums.

Désireux de devenir diplomate à l'issue de ses études de droit, J Lio Iglésias mène parallèlement une carrière de footballeur professionnel. Gardien de but remplaçant au Real Madrid, il doit renoncer à sa carrière à la suite d'un grave accident de voiture qui le laisse alité durant deux ans, au milieu des années 60.

Combatif, Julio Iglesias qui achève ses études de droit à l'Université de Cambridge, préfère finalement s'orienter vers une carrière musicale. Ses premiers pas, il les effectue en 1968 lors du festival de chanson espagnole à Benidorm, qu'il remporte grâce à son titre, "La vida sigue".

Deux ans plus tard, Julio Iglesias signe son album "Soy" qui le propulse star internationale. Il se produit en Europe en Amérique Latine et en Asie pour le plus grand ravissement des jeunes femmes qui lui vouent une admiration sans borne.

En 1975, la chanson " Manuela " accroît encore sa popularité à travers le monde si bien qu'il devient un interprète polyglotte. Espagnole naturellement, italienne, française... aucune langue ne lui résiste.

Séducteur invétéré

Fin 70, il séduit même le marché anglo saxon avec les albums "Hey" (1980), "From a child to a women" (1981), "Moments" (1982) et la compilation "J Lio (1983).
Pour autant, le chanteur n'en oublie pas ses racines et décide de concentrer son activité sur l Europe au dé but de s années 90.
Il revient "Por una mujer" en 1989. Suivent "Aimer la vie" en 1990, "Calor" deux ans plus tard, ainsi que "Corazon latino" en 1998 ou encore "Divorcio" en 2003.
Les tournées s'enchaînent également avec un succès identique à celui qu'il rencontre avec chacun de ses disques.
Une notoriété qu'il doit à ses interprétations qui pour chacune d'elle rime telle une ode à l'amour et à la mélancolie. Illustration avec ses derniers albums "L'homme que je suis" (2005), "Romantic classics" (2006), "Quelque Chose de France" (2007).

Ses photos