Biographie Kate Winslet

Kate Elizabeth Winslet Né(e) le 5 octobre 1975 (41 ans)

Sa biographie

Des sitcoms britanniques au phénoménal « Titanic »

Fille de comédiens, Kate Winslet a grandi dans le monde du théâtre aux côtés de ses deux soeurs Beth et Anna Winslet qui sont également actrices.

Initiée à l'art dramatique depuis l'âge de onze ans elle a fait sa première apparition télévisée à travers une publicité de produits céréaliers. Toutefois sa carrière d'actrice du grand écran ne commence réellement qu'en 1991 avec la série de science-fiction infantile « Dark season » de BBC, suivie en 1992 par un autre sitcom intitulé « Get back ».

Son premier grand rendez-vous avec le public du grand écran arrive en 1994 à la sortie du film de Peter Jackson « Créatures célestes ». Dans ce film à succès, la jeune actrice incarne Juliet Hulme, une adolescente traumatisée qui lui vaut son premier Empire Award et son premier prix du London Critics' Circle.

L'année suivante, la starlette côtoie Emma Thompson et Hugh Grant dans « Raison et sentiments » dans la peau de Marianne Dashwood. Un personnage qui lui rapporte à la fois un Screen Actors Guild et un BAFTA Award.

Deux ans plus tard, elle incarne Bridehead Sue, la jeune femme au penchant facile de « Jude » puis Ophelie, la bien-aimée de Hamlet, dans l'adaptation cinématographique de la pièce éponyme de William Shakespeare.

La grande consécration mondiale arrive en 1997 à la sortie du film de James Cameron « Titanic » en co-vedette avec Leonardo DiCaprio. Dans ce grand succès cinématographique, l'actrice prête ses traits à la jeune aristocrate avide de liberté Rose DeWitt Bukater, qui lui vaut plusieurs nominations prestigieuses et le prix européen de la meilleure actrice.


« Iris » et « Eternal sunshine of the spotless mind », de vifs succès

Après le bruyant « Titanic », Kate Winslet s'illustre dans le film à petit budget « Marrakech express » de 1998. Elle a en effet refusé le rôle principal de « Shakespeare in love » et « Anna and the king » en faveur du personnage de Julia, la jeune mère anglaise expatriée au Maroc de ce film de Gillies MacKinnon.

L'année d'après, l'actrice enchaîne avec un autre projet à faible budget « Holy smoke » aux côtés d'Harvey Keitel et prête sa voix à Brigid du film d'animation « Faeries ».

Inaugurant le nouveau millénaire, elle endosse Madeleine LeClerc dans le film d'époque « Quills, la plume et le sang » inspiré de l'histoire du marquis de Sade . Chaleureusement accueilli par les critiques, le film lui a permis d'être sélectionnée aux SAG et Satellite Awards.

En 2001, la star joue dans le film de guerre « Enigma » qui lui rapporte un British Independent Film Award. La même année, elle campe également le rôle de l'écrivaine Iris Murdoch dans le drame biographique « Iris ».

Fort acclamée par les critiques, cette réalisation de Richard Eyre lui donne sa troisième nomination aux Oscars et d'autres reconnaissances internationales.

Deux ans plus tard, la vedette incarne une journaliste ambitieuse interviewant un condamné à mort à quelques semaines de son exécution dans « La vie de David Gale ». Ce dernier est un autre film à succès du box-office international qui augmente la popularité de l'actrice.

Par la suite, la star partage l'affiche de « Eternal sunshine of the spotless mind » de 2004 avec Jim Carrey . Un drame surréaliste réalisé par le Français Michel Gondry qui rencontre un vif succès critique et commercial, et qui vaut à l'actrice des reconnaissances élogieuses et plusieurs prix.


Des films aux grands succès commerciaux

Toujours en 2004, Kate Winslet partage la vedette de « Neverland » avec Johnny Depp, un film basé sur l'histoire de l'écrivain écossais J.M. Barrie et sa relation platonique avec Sylvia Llewelyn Davies.

Très apprécié, le film est devenu un immense trophée international rapportant plus de 118 millions de dollars à ses producteurs.

L'année d'après, la grande actrice endosse Tula dans la comédie romantique et musicale « Romance & cigarettes ». En 2006, elle rejoint le casting de « Little children » dans la peau de Sarah Pierce, une femme au foyer éprise de son voisin déjà engagé, interprété par Patrick Wilson. Un personnage qui la voit honorée d'un prix BAFTA et de sa cinquième nomination aux Oscars.

Kate Winslet enchaîne avec « The holiday » qui est devenu son plus gros succès commercial en neuf ans générant un chiffre d'affaires de plus de 205 millions de dollars. L'année d'après, l'actrice anglaise se retrouve avec son grand ami Leonardo DiCaprio sur le tournage du film de son mari Sam Mendes, « Les noces rebelles » qui lui donne sa première couronne du Golden Globe.

En automne 2008, elle figure sur le casting de l'adaptation cinématographique du best-seller « Le liseur » de Bernhard Schlink mettant en vedette Ralph Fiennes et David Kross.

Elle y interprète avec brio Hanna Schmitz qui lui vaut encore une fois d'excellentes critiques et différents prix de la meilleure actrice en 2009.

La Rose anglaise, telle qu'on la surnomme affectueusement, a entre autres remporté un BAFTA Award, un Screen Actors Guild Award, un autre Golden Globe, un Critics Choice Award et bien sûr un Oscar.


Les dernières actus de Kate Winslet