Biographie Keren Ann

Keren Ann Zeidel Né(e) le 10 mars 1974 (42 ans)

Sa biographie

Premiers pas sur la scène musicale

Naissant en Israël, c'est aux Pays-Bas que Keren Ann passe les onze premières années de sa vie. La Néerlandaise part ensuite vivre en France.

A 23 ans, elle décroche un rôle dans le film d'Alexandre Arcady tout en interprétant le titre du générique final. Elle intègre la formation Shelby en 1998 qui connaît un petit succès à travers leur Chanson « 1+1 ».

S'engageant dans une carrière solo, Keren Ann sort son premier album en 2000 qui s'intitule « La Biographie de Luka Philipsen » dont elle co-écrit les textes avec Benjamin Biolay. En 2000, Keren Ann et Benjamin Biolay collaborent également sur l'écriture d'un album « Chambre avec vue » de Henri Salvador .

Remportant l'année suivante deux Victoires de la musique à l'illustre chanteur, la réussite de « Chambre avec vue » révèle au grand public les talents d'auteur de Keren Ann et Benjamin Biolay.

Keren Ann poursuit alors sa carrière musicale en assurant les premières parties de divers artistes et chanteurs tels que Suzanne Vega .

Autrement, se produisant en solo, elle foule la scène du Bataclan tout comme celle de la salle de spectacle l'Européen.


« La disparition », premier opus à succès

Se faisant de plus en plus connaître sur la scène musicale française, Keren Ann met dans les bacs son second opus titré « La disparition » en 2002. L'opus contient entre autres, les morceaux « Au coin du monde » et « La corde et les chaussons ».

Vient ensuite une grande tournée pendant laquelle elle se produit en tête d'affiche et pour la première fois à l'Olympia confirmant ainsi son talent et son entrée dans la cours des grands.

« La disparition » est en effet une petite merveille et d'une grande réussite. Le disque se vendra à plus de 55 000 copies et deviendra disque d'argent.

2003 voit la publication du troisième album de la chanteuse Néerlandaise Keren Ann avec des textes en anglais uniquement. Dans « Not going anywhere », elle y reprend quelques Chanson s de son précédent album dans une version anglaise.

L'opus contient autrement de nouveaux titres et connaît également le succès quoique légèrement inférieur au premier. Presque 40 000 copies de « Not going where » sont ainsi vendues.

Tout comme en 2003, l'artiste reçoit une nomination aux Victoires de la musique en tant que artiste féminine de l'année de l'édition 2004.

Avec Lady and bird, la chanteuse confirme son talent en offrant au public une musique pop aérienne et quelque peu ensorcelante.

La promotion enjouée du projet révèle par ailleurs une autre facette amusante et enfantine de la personnalité de Keren Ann.


« Nolita », la New yorkaise

Sortant pratiquement un album tous les ans, Keren Ann fait paraître son album suivant au mois de novembre 2004. Elle l'intitule « Nolita » tout comme le quartier new yorkais dans lequel elle a vécu lorsqu'elle écrivait les textes.

Révélant des tonalités différentes, la vocalise de la chanteuse aux obscurs intonations parfois désabusées révèle également une certaine fragilité.

En 2005, Keren Ann effectue une tournée française et américaine avec Ane Brun pour assurer sa première partie. Si les critiques à propos de « Nolita » sont élogieuses, le succès commercial de l'album n'est pas aussi grand avec seulement 25 000 copies écoulées.

L'année 2007 voit la sortie du cinquième album de Keren Ann dont l'enregistrement s'est effectué en 2006. Renouant avec le succès commercial de ses débuts, l'album éponyme s'écoule à 40 000 exemplaires.

Écrit en anglais uniquement, l'album présente des morceaux aux mélodies plus rock et les singles « Lay your head down », « It ain't no crime » ainsi que « In your back » en seront extraits.

En novembre de la même année la chanteuse reprend la route des tournées l'amenant à travers la France et l'Amérique.

En parallèle à sa carrière solo, Keren Ann travaille également avec d'autres artistes tels que Barði Jóhannsson avec qui elle produit l'album live « Forward and reverse » sorti sur le territoire français en 2009.


Ses photos