Sa biographie

Il était une fois une bande de potes qui fréquentait le même collège des Yvelines. Fortement influencés par la vague grunge des années 90 et les mangas japonais, Fabien et Florian Dubos, Nicolas Chassagne et Benoît Poher fondent Kyo. Ils écument rapidement les petites scènes et les tremplins rock de la région parisienne.


Premier single

Lors d'une de ces scènes en 1997, ils rencontrent Yves-Michel Aklé, qui devient leur ami et manager. Grâce à lui, ils intègrent Zomba, le label de Britney Spears et enregistrent un premier  single, « Il est temps ». Ce dernier ne sera malheureusement pas commercialisé, mais pas découragés, les garçons continuent d'écrire et de composer.

En 1999 intervient une rencontre plutôt providentielle en la personne de David Hallyday. Séduit par la petite bande qui apparaît dans son dernier clip, le chanteur leur propose d'assurer ses premières parties, ce qui leur permet notamment de fouler la scène de l'Olympia de Paris.


L’album du succès

En 2000, Kyo enregistre enfin son premier album éponyme, qui contient le fameux single « ll est temps ». Leurs participations aux tournées d'artistes confirmés (Pascal Obispo, Placebo ou encore Indochine) accroît leur popularité.

Mais c'est en 2003 que le groupe va véritablement prendre son envol avec la sortie du second opus, « Le Chemin ». Le premier single du même nom est co-interprété avec la chanteuse hollandaise Sita. Le carton est immédiat et le titre passe en boucle à la radio.

Il sera suivi d’autres titres très forts comme «  Dernière Danse » et « Je cours ». Cette soudaine célébrité leur donne l’opportunité de collaborer avec des artistes de renom. Ils écrivent un titre pour Jenifer, « Je veux t'oublier », et partagent notamment l'affiche avec Calogero le temps d’un festival. Le groupe entame ensuite une longue tournée, entre la France, la Suisse et la Belgique.


Une pluie de récompenses

L'année 2004 est celle des trophées avec notamment quatre prix remportés lors des NRJ Music Awards à Cannes, dont « Meilleur Album », « Meilleure Chanson » et « Meilleur Groupe Francophone ». Ils jouent également à guichet fermé lors deux concerts à l'Olympia en février.

Au printemps, le groupe se retrouve en Bretagne pour enregistrer un nouvel album. « 300 Lésions » sort fin décembre. Les fans sont toujours au rendez-vous comme le prouvent les ventes d'albums. Au total plus de 500.000 exemplaires seront écoulés.


Besoin de se ressourcer

En novembre 2005, le groupe jette un pavé dans la mare en annonçant sa séparation momentanée, le temps pour les membres du groupe de mener à bien des projets personnels. Pour autant, Kyo a répond à l'appel de Stéphanie de Monaco et se reforme pour écrire les paroles de « L'Or de nos vies » dans le cadre des actions de l'association « Fight Aids Monaco ». Un single de sensibilisation à la lutte contre le Sida auquel ont participé de nombreux artistes à l’instar d’Amel Bent, Patrick Bruel, Emma Daumas, ou encore Corneille.

Chacun continue ensuite son propre chemin. Benoît Poher et Florian Dubos forment un nouveau groupe, Empyr, avec trois autres artistes et leur premier album, « The Peaceful Riot » sort le 12 mai 2008. De son côté Fabien Dubos s’est dirigé vers des sons plus urbains en montant le groupe Crew-Z dont il est le chanteur et le compositeur.


Les retrouvailles

Toujours fidèles à leurs promesses. Benoit et Florian annoncent dès 2009 une reformation du groupe. A la fin de l’année 2012 et au début de l’année 2013, les quatre anciens acolytes se retrouvent à nouveau tous ensemble en studio d’enregistrement. Après plusieurs démos, ils se mettent d’accord sur un style plus rock et presque électro. Kyo s’offre également le luxe de travailler avec le producteur Mark Plati, qui a déjà collaboré avec The Cure, Louise Attaque et Robbie Williams.

Dès le mois de janvier 2014 deux singles sont dévoilés : « Le Graal » et « L’équilibre ». Ce dernier est également le nom de l’album attendu dans les bacs pour le 24 mars 2014.


Les dernières actus des Kyo

Ses vidéos

Ses photos