Sa biographie

Loïc Nottet est un chanteur et compositeur belge. Il se fait connaître en participant à diverses compétitions à la télévision avant de représenter la Belgique à l’Eurovision. Son premier album, «Selfocracy», sortira le 31 mars 2017.

Loïc Nottet est né le 10 avril 1996 à Charleroi, en Belgique. Très vite pendant son enfance, il se tourne vers la danse et rejoint même une troupe à l’âge de 10 ans, ce qui lui vaudra plus tard lors de son passage dans «The Voice Belgique», en 2014, le surnom du «Billy Elliot de Charleroi».

Même s’il n’arrive que deuxième en finale, il assure la tournée avec l’émission et se fait remarquer ensuite par une reprise de Sia, sur le morceau «Chandelier». Pour l’occasion, Loïc Nottet sort même un clip, qui lui permettra d’attirer la chanteuse elle-même: à la clef, un contrat avec Sony Music Entertainment.

 

L’Europe lui tend les bras

La carrière de Loïc Nottet prend un nouveau tournant lorsque l’année suivante, on lui propose de représenter la Belgique à l’Eurovision. Il ressort quatrième de la compétition, mais surtout cela permet de donner de la visibilité au morceau qu’il a interprété et dont il est l’auteur: «Rythm Inside».

Le single décroche un disque d’or en Suède.

 

En France !

Après la Belgique et l’Eurovision, Loïc Nottet met le cap sur la France où il participe en 2015 à l’émission «Danse avec les stars», avec Denitsa Ikonomova en partenaire.

Sorti grand vainqueur de la compétition, il participe comme lors de «The Voice», à la tournée qui suit et qui contribue à le populariser en France.

 

Un premier album en préparation

Il faut attendre le mois d’octobre 2016 pour découvrir le premier single de Loïc Nottet, extrait de son album à sortir. Le morceau s’intitule «Million Eyes». Gage que le public en attend beaucoup du chanteur, le titre est certifié single d’or, et Loïc Nottet reçoit également le prix d’Artiste masculin solo de l’année lors des D6bels Music Awards, une cérémonie belge.

Il annonce alors la sortie de son premier album pour le 31 mars, «Selfocracy».