Biographie Lorde

Ella Yelich-O'Connor Né(e) le 7 novembre 1996 (20 ans)

Sa biographie

Une plume héritée de sa mère

Née le 7 novembre 1996 à North Shore, une banlieue d'Auckland en Nouvelle Zélande, Ella Yelich-O'Connor (de son vrai nom) a grandi entourée de son frère, de ses deux sœurs, de son père Vic O’Connor, un ingénieur civil d’origine irlandaise et de sa mère Sonja Yelich. De descendance croate, celle-ci est une poétesse acclamée en Nouvelle Zélande et a très tôt transmis son amour pour la littérature et l’écriture à sa fille. Lorde se passionne ainsi pour T.S.Eliot, Ezra Pound, Allan Ginsberg, Raymond Carver ou encore Sylvia Plath mais aussi des films comme Brick et Virgin Suicides. C’est toutefois la musique qui volera son cœur, au rythme de Neil Young, Fleetwood Mac, Etta James, Otis Redding ou des contemporains James Blake, Bon Iver, SBTRKT et Drake.


Signée à 13 ans

En 2009, Lorde participe à un concours de talents en compagnie de son ami Louis McDonald à la Belmont Intermediate School. Bluffé par sa performance, le père de son camarade de classe envoie les reprises de la jeune fille à divers agents et c’est finalement Scott Maclachlan d’Universal qui aura la bonne idée de la signer alors qu’elle n’a que 13 ans ! L’année suivante, Lorde commencera à écrire avec l’aide d’autres auteurs. C’est avec Joel Little, également producteur, que la magie opère et, ensemble, les deux artistes passeront jusqu’à 60 heures par semaine à enregistrer dans un petit studio d’Auckland. 


Reine de l’ère digitale

Au bout de trois ans de travail, Lorde met en ligne l’EP « The Love Club » sur Soundcloud en novembre 2012. Il sera téléchargé à plus de 60 000 reprises avant d’être commercialisé sur iTunes où il trônera en pôle position du top albums néo-zélandais. C’est sur ce premier projet que l’on retrouve également «Royals» qui se hisse immédiatement en première place des classements de singles.


Les stars l’adorent

Très vite, la Toile s’emballe et fait de Lorde la nouvelle sensation internet. Sur Twitter, des artistes comme Grimes et Sky Ferreira vante son talent, tandis que d’autres totalement sous le charme, comme Selena Gomez ou The Weeknd, se font un plaisir de reprendre le titre à leur sauce. Même Kanye West, qui a influencé le son de ce premier EP, s’avoue conquis ! 


Le hit de tous les records

« Royals » ne tarde donc pas à s’imposer dans les charts à l’étranger, à commencer par le Billboard Alternative Songs où elle décroche le record du plus long règne féminin en restant cinq semaines numéro un, un exploit précédemment réalisé par Alanis Morissette avec « You Oughta Know » en 1995. Lorde est également la première Néo-zélandaise à être propulsée au Billboard Hot 100 en tant qu’artiste principale et au Royaume-Uni, elle est devenue la plus jeune artiste solo à obtenir un numéro un ! Un succès destiné à se répéter avec son premier album « Pure Heroine », sorti à l’automne 2013...