Biographie Lynda Lemay

Lynda Lemay Né(e) le 25 juillet 1966 (50 ans)

Sa biographie

« Nos rêves » et « Y », débuts lyriques d'une passionnée d'écriture

Fille d'un dessinateur et d'une femme au foyer, Lynda Lemay passe tranquillement son enfance en compagnie de ses deux soeurs sous la fraîcheur du grand Québec.

Passionnée d’écriture et de poésie, elle avait tout juste neuf ans quand elle a composé ses premiers rimes « Papa es tu là ». Adolescente, elle apprend la guitare et développe son talent précoce de compositrice.

Après un essai en études littéraires à l'université, la jeune fille de 18 ans décide d'écrire un roman. Un peu plus tard, elle compose quelques textes de Chanson s qu'elle présente à différents concours.

Talentueuse et étonnante, Lynda Lemay remporte de nombreux prix jeunes talents québécois vers la fin des années 1980, dont la fameuse récompense du Festival international de Granby pour son titre « La veilleuse ».

Au début des années 1990, son premier album réalisé avec Martin Leclerc « Nos rêves » est dans les bacs. Il sera suivi par l'opus de platine « Y » vendu à des milliers d'exemplaires.

En 1995, année de son mariage avec l'humoriste Patrick Huard, la chanteuse propose le CD single « La visite » qui lui vaut la reconnaissance du public de l'Hexagone.


La bienvenue en France

Toujours en 1995, Lynda Lemay reçoit le fameux prix Sentier des Halles au grand rendez-vous des Francofolies de La Rochelle. Forgeant sa renommée auprès du public français, la chanteuse assure la première partie du concert de Serge Lama au Festival de la Chanson des Hauts-de-Seine de 1996.

Là, elle remporte deux prix du Tremplin, à savoir le prix du public et le prix spécial. La même année, elle fait également sensation au grand Festival de jazz de Montreux où elle se fait remarquer par l'illustre Charles Aznavour qui devient à partir de là son parrain en France.

En 1997, la vedette enceinte de sa fille aînée, vient enregistrer son opus éponyme « Lynda Lemay » en France. La sortie de ce recueil fera un grand bruit en France comme au Québec, où il sera couronné d'un disque d'or en 1998.

Ce succès sera suivi d'une tournée intercontinentale à l'issue d'un album live très réussi, également disque d'or et dans les bacs en 1999.

En octobre 2000, Lynda Lemay lance son cinquième album « Du coq à l'âme » sorti au Québec et en France. La même année, elle reçoit le prix du Felix québécois pour sa forte présence à l'étranger.


Un essai d'opéra folk

Après une fructueuse année de création en 2001, Lynda Lemay offre « Les lettres rouges », l'album en or de 2002, sacré numéro un des ventes françaises pendant huit semaines. L'année d'après, elle réalise l'album de platine « Les secrets des oiseaux » et remporte la Victoire de la musique 2003.

Plusieurs concerts, des moments de création et des sessions d'enregistrement sont au programme en 2004. En 2005, la chanteuse fait cadeau de « Un paradis quelque part », un autre album au message fort et aux textes humoristes.

La même année, elle entame une autre grande tournée européenne et québécoise avec différents artistes comme Manon Brunet et Fabiola Toupin dans un spectacle musical d'opéra folk.

Un nouveau projet qu'elle présentera avec satisfaction en 2006 sous le titre « Un éternel hiver ».

Une carrière des deux côtés de l'Atlantique

Après la naissance de sa fille prénommée Ruby de son mariage avec Michael Weisinger, le réalisateur américain, elle lancera l'opus Ma signature réalisé avec Yves Savard.

Elle enchaîne avec un DVD intitulé Lynda Lemay 40/40 en 2007 avant de sortir son album studio Allô, c'est moi en 2008.

Toujours très attachée à la France, Lynda Lemay donne presque chaque années des concerts à l'Olympia. Le 5 septembre 2011, la chanteuse sort son premier best-of, regroupant 17 de ses plus grandes chansons, ainsi que cinq inédits.


Les dernières actus de Lynda Lemay

Ses photos