Biographie Marlena Shaw

Marlina Burgess Né(e) le 22 septembre 1942 (74 ans)

Sa biographie

Débuts dans la chanson

Marlina Burgess de son vrai nom a vu le jour en 1942 à New Rochelle dans l'état de New York aux États-unis. Elle est initiée à la musique et aux vocalises par son oncle Jimmy Burgess, lui-même trompettiste de jazz.

En tant que connaisseur, son mentor la familiarise avec les plus grands standards de Miles Davis ou Al Hibbler. La jeune artiste s'exerce dans la chora le de son église en interprétant uniquement du gospel.

Sentant le fort potentiel de sa protégée, Jimmy Burgess lui donne sa chance en 1952 en tant que chanteuse dans son groupe au Théâtre Apollo. Marlena Shaw est ovationnée par le public. La jeune artiste laisse cependant ses rêves de gloire de côté pour poursuivre des études à l'université.

Elle trouve le moyen d'y étudier plus intensément la musique et se produit dans des clubs de jazz lorsque son planning déjà chargé le lui permet. Elle se fait notamment remarquer lors de son duo avec Howard McGhee.

Le dénicheur de talents John Hammond lui propose alors de signer chez Columbia, mais l'entretien se passe mal et la jeune femme rate sa première occasion de sortir un disque.


Carrière et succès

Marlena Shaw est découverte en 1966 par Chess Records qui lui offre un contrat sans audition. La maison de disque lui fait signer un premier album l'année suivante, « Out of different bags ». Le public est enthousiaste et Marlena Shaw voit enfin sa carrière professionnelle décoller.

Un second album suivra en 1969, « The spice of life ». Malgré des critiques élogieuses, les ventes médiocres de l'opus pousseront Marlena Shaw à changer de maison de disques. Trois années après son deuxième album, elle trouve l'occasion de signer chez Blue Note.

« Marlena » sort en 1972 et c'est la consécration. Devenue une star du jazz, Marlena Shaw accumule les concerts et les représentations. Elle sort d'ailleurs un disque live en 1973 intitulé « Live at Montreux ».

Un an plus tard, elle signe « Who is this bitch, anyway? ». Cet opus marque un tournant dans la carrière de la chanteuse car du style jazzy qu'on lui connaissait, la chanteuse passe à un registre plus soul et disco.

Marlena Shaw sort « Just a matter of time » en 1976, il s'agira là de son dernier album chez Blue Note. Columbia la contacte et la star décide d'accepter un contrat sous ce label.


Talent et consécration

Le premier opus de Marlena Shaw qui paraît chez Columbia est définitivement plus disco que ses autres albums. « Sweet beginnings » paraît en 1977 et rencontre un succès immense. Le public oublie ses débuts dans le jazz pour ne lui reconnaître que son talent en tant que chanteuse de disco.

Un an de tournées la conduira des États-unis à l Europe en passant par l'Angleterre. « Acting up » sort en 1978 puis « Take a bite », deux ans plus tard. La chanteuse rencontre des difficultés avec sa maison de disques et fera produire dès lors ses albums chez des maisons de production différentes.

« Let me in your life » paraît chez South Bay en 1982, « It is love » et « Love is in flight » sortis respectivement en 1986 puis 1988 chez Verve.

Elle revient à ses premiers amours pour la soul et le jazz en signant chez Concord Jazz dès 1996 sur « Dangerous » puis « Elemental Soul » en 1997. Après ses concerts de promotion, Marlena Shaw annonce son départ de Concord Jazz pour Soul Brother Records. La maison de disques lui fera enregistrer un recueil de ses plus grands succès avec « Anthology » qui paraît en 2000.

La star aux mille facettes se produit dès lors dans de nombreux concerts et oeuvres caritatives. Si Marlena Shaw n'emprunte plus les chemins des studios, elle participe très souvent à des spectacles de jazz.

Ses admirateurs ont ainsi pu la voir au North Sea Jazz Festival des Pays-bas en 2001 puis 2007. Elle s'occupe énormément de la promotion de nouveaux talents tout en se consacrant à sa famille.