Biographie Michael Bolton

Michael Bolton Né(e) le 26 février 1953 (63 ans)

Sa biographie

Du hard-rock à la pop

Né le 26 février 1953 à New Haven, dans le Connecticut (États-Unis), Michael Bolotin apprend la musique dès son plus jeune âge.

Dans les années 70, il commence sa carrière avec des amis dans un groupe de hard-rock «Black Jack », sous le nom de Michael Bolton.

Au cours des années 80, le chanteur et guitariste Change de cap : il opte pour le pop rock et obtient de suite un contrat avec la maison de disque Colombia. La même année est publié son premier disque éponyme qui séduit directement le public.


L’artiste enchaîne les succès

C’est en 1989 que Michael Bolton obtient de succès escompté. Son single « How am I supposed to be without you », se classe à la première place aux Etats-Unis et troisième en Angleterre.

Fort de ce triomphe, il enchaîne deux ans plus tard avec « When a man loves a woman », reprise de Percy Sledge et atteint le haut des classements aux quatre coins du monde.

Après s’être produit sur scène pendant une cinquantaine de dates, Michael Bolton propose « Said I loved you, but I lied » en 1993, avant de continuer avec « Can I touch you there ? » en 1995.


Les années 2000 lui portent chance


Avec un Grammy awards et un American music awards en poche, Michael Bolton triomphe. Et ce succès perdure durant le nouveau millénaire avec notamment la sortie en 2001 de sa compilation « Love Songs », qui rassemble ses plus belles chansons.

L’année suivante sort le titre « Only a woman like you (une femme comme toi) ». Suit de près l’opus « ‘Til the end of forever » (2004) ainsi que « Bolton swings Sinatra » (2006).


Michael Bolton : pas qu’un simple chanteur

Parallèlement à sa triomphale carrière de chanteur, Michael Bolton se lance dans le cinéma et au théâtre avec des petits rôles, notamment dans « Haute voltige ».

Côté cœur, l’artiste qui a eu trois filles de son mariage avec Maureen McGuire, s’est marié avec Nicolette Sheridan, héroïne de la série télévisée à succès « Desperate Housewives ».

En 2009, le chanteur signe l'opus « One World, One Love »