Biographie Natalie Cole

Natalie Maria Cole Né(e) le 6 février 1950 (66 ans)

Sa biographie

Les premiers pas d'une star du R'n'B

Fil le de la chanteuse Maria Cole et du légendaire Nat "King" Cole, Natalie Cole grandit dans un quartier chic de Los Angeles au rythme du jazz et du rock.

A l'âge de six ans, elle participe à l'album de Noël de son père. Quelques années plus tard, vers son onzième printemps, l'adolescente commence à monter sur scène en interprétant les chansons de Ella Fitzgerald . A 15 ans, après la disparition de son père, la future star s'installe dans le Massachusetts avec sa mère, ses frères et soeurs.

Elle écoute surtout du rock'n'roll et aspire à la carrière de médecin. Plus tard, pendant ses années universitaires, la jeune fille intègre un groupe jazz-rock de sa ville et après l'obtention de son diplôme en psychologie en 1972, elle continue à donner des concerts. Elle développe ainsi son propre style fusionnant le R'n'B et le gospel.

Remarquée par Marvin Yancy et Chuck Jackson dans un nightclub de Chicago , elle part à l'assaut de l'industrie du disque et enregistre son premier opus en or « Inseparable » en 1975. Grâce notamment au succès de son tube « This will be », l'étoile montante remporte deux Grammy Awards, celui de la Meilleure nouvelle artiste et celui de la Meilleure performance R'n'B.

Dans la foulée, la chanteuse publie son deuxième album « Natalie » porté par le brillant single « Sophisticated lady » qui lui rapporte un autre Grammy Award. Entre temps, elle se marie avec Marvin Yancy et donne naissance à son fils Robert Adam Yancy après la sortie de son troisième recueil « Unpredictable » en 1977.

Succès non moins remarquable, « Unpredictable » inclut le fameux titre « I've got love on my mind » qui fait un énorme carton.


De « Thankful » à « Stardust »

Fière de ses succès, Natalie Cole enchaîne avec l'album de platine « Thankful » qui donne le phénoménal « Our love ». Puis en 1979, elle collabore avec Peabo Bryson pour la réalisation du recueil en or « We’re the best of friends ». La même année, la vedette reçoit une étoile au Hollywood Walk Of Fame.

Devenue une grande figure du show-business, elle apparaîtra dans un spot publicitaire. Seulement, la dépendance à l'alcool et à la drogue commence à affecter sa vie privée et sa carrière. Aussi, au dé but de s années 1980, Marvin Yancy demande le divorce et la chanteuse est obligée d'intégrer un centre de réhabilitation qu'elle quitte en 1984.

Mais au moment où Natalie Cole cherche à relancer sa carrière, elle subit un autre choc émotionnel en 1985 quand Marvin Yancy meurt d'une crise cardiaque. Grisée par tous ces événements, la star ne renoue avec le succès qu'en 1987 avec l'opus « Everlasting ». Deux ans plus tard, elle se marie avec le producteur Andre Fischer et publie le recueil au titre significatif « Good to be back » qui est un énorme exploit.

En 1991, la chanteuse reprend certains classiques de son père dans l'opus triomphal « Unforgettable…..with love » qui lui rapporte sept Grammy Awards. Toujours aussi productive, elle propose l'opus « Take a look » en 1993 et remporte un autre Grammy Award pour sa performance dans la pièce éponyme.

L'année d'après, la vedette offre son premier album de Noël « Holly and Ivy » qu'elle promeut dans une fou le de concerts. Puis en 1996, l'année de son divorce avec Andre Fischer, elle enchaîne avec « Stardust » incluant le titre « When I fall in love », qui lui vaut un Grammy Award.


De « Snowfall on the Sahara » à « Still unforgettable »

En 1999, Natalie Cole continue à faire la une avec son opus « Snowfall on the Sahara », un mélange de jazz, pop et R'n'B. La même année, elle enregistre le nouveau CD de Noël « The magic of christmas ». Deux ans plus tard, la star reçoit un NAACP Image Award pour sa performance dans son film autobiographique « Living for love: the Natalie Cole story ».

En 2002, elle publie le grand album « Ask a woman who knows » qui marque son entrée dans le monde du jazz. Sacré numéro 1 du Jazz chart, l'opus est couronné de quatre nominations aux Grammy Awards. Entre temps, la star se marie avec le pasteur Kenneth Dupree qu'elle quitte en 2004.

2006 est marquée par l'apparition de Natalie Cole à l'écran, à travers « Law and order: special victims unit » et la série « Grey's anatomy », la vedette figurera encore dans d'autres productions cinématographiques et télévisées plus tard. En 2007, la chanteuse reçoit une autre nomination aux Grammy Awards pour son hit « Day dreaming », la reprise d'un classique d'Aretha Franklin .

Forte de ses succès, elle enchaîne avec différents concerts tout au long de 2008 et donne un spectacle mémorable au New Jersey avant de se produire au Japon. La même année, elle produit son recueil « Still unforgettable » qui lui vaut deux Grammy Awards, celui du Meilleur arrangement et celui du Meilleur album pop traditionnel.

La star est également désignée Outstanding Jazz Artist à la cérémonie des NAACP Image Awards. En 2009, elle promeut son nouvel album à travers une grande tournée.


Les dernières actus de Natalie Cole