Biographie No Doubt

No Doubt Né(e) le 30 novembre 1986 (30 ans)

Sa biographie

Créé en 1987 par John Spence et Eric Stefani, deux lycéens du Comté d’Orange en Californie, le groupe No Doubt est très vite rejoint par Tony Kanal à la basse, et la sœur cadette d’Eric, Gwen Stefani , au chant.


Des débuts compromis

Après avoir connu un certain succès dans sa région, le groupe se voit endeuillé par le suicide de John.
Prêt à abandonner le groupe, les trois acolytes se voient proposer un contrat par le label Interscope. Rejoint par Adrian Young à la batterie, et Tom Dumont à la guitare, No Doubt doit alors faire ses preuves.

Impressionné par l’énergie ska de la formation, le label fait enregistrer le premier opus épony me de s No Doubt . Véritable flop, cet album ne se vend qu’à quelques centaines d’exemplaires.


Le succès arrive au deuxième album

De retour à la case départ, le groupe s’accroche quand même à son rêve.
Avec le peu de recettes accumulées,No Doubt auto produit son deuxième opus « The beacon street collection », en 1995 .

Contrairement à toutes attentes, le succès est au rendez vous. Interscope se rend alors compte de son erreur et revient en rampant.


« Don’t speak », premier tube de No Doubt


Le groupe enchaîne alors avec l’enregistrement de son troisième album « Tragic kingdom », dont les singles « Don’t speak » et « Just a girl » triomphe dans le monde entier.
Considérés com me de s chefs d’œuvre dans le milieu ska/rock, ces titres restent plusieurs mois à la tête des charts.

Face au succès des extraits, l’album se vend à plus de 15 millions d’exemplaires en moins d’un an.


Une pause bien méritée avant le retour de « Saturne »


Après avoir assuré une tournée de plus d’un an, le groupe s’accorde une pause.

C’est finalement après cinq ans de relâche que No Doubt effectue son retour.
« Return of Saturn » paraît dans les bacs courant 2000. Salué par les critiques, l’opus se vendra beaucoup moins bien que le précédent, seulement un million d’exemplaires est écoulé.

Invité par les Red Hot Chili Peppers, No Doubt effectue leurs premières parties pendant plus d’un an.


Un « Rock Steady » avant la séparation

Pour l’écriture de leur cinquième opus, No Doubt fait appel à l’interprète de « Purple rain », Prince. Mélange de ska et de pop, « Rock steady » voit le jour en 2001.

En 2003, la formation publie un coffret best-of  avec des singles inédits, «Underneath it all» et «It’s my life», reprise d’un tube de Talk talk.

Quelques mois plus tard, Gwen Stefani abandonneNo Doubt pour commencer une carrière solo.

Après avoir sorti ses albums « Love, Angel, Music, Baby » et « The sweet escape » au succès remarquable, Gwen Stefani se lance dans le cinéma, notamment  dans « Aviator » de Martin Scorsese , aux côtés de Leonardo DiCaprio .


No Doubt de retour


Suite à son succès personnel, Gwen Stefani informe le public que le groupe de ska californien devrait se reformer.  

Les musiciens annoncent officiellement le 24 novembre 2008 qu’une tournée sera assurée en 2009 et qu’un album devrait sortir avant 2010. Le disque est attendu finalement pour le 25 septembre 2012.


Les dernières actus des No Doubt

Ses photos