Nolwenn Leroy : "Pas besoin d’être Celte pour aimer l’album Bretonne"

INTERVIEW – Après son succès en France, Nolwenn Leroy exporte son album Bretonne en Europe et aux Etats Unis. Rencontre autour de cette success-story.

Nolwenn Leroy : "Pas besoin d’être Celte pour aimer l’album Bretonne"
Le succès continue pour Nolwenn Leroy . Après avoir cartonné en France, son album Bretonne a fait une très belle entrée dans le top des ventes en Allemagne.

Aux Etats-Unis au printemps

Le disque sort également un peu partout en Europe et va bientôt traverser l’Atlantique. "On envisage de le sortir un peu partout dans les pays de l’Est, en Scandinavie, en Espagne, en Italie, et aux Etats Unis…", s’enthousiasme Nolwenn Leroy au micro de Chériefm.fr.

La chanteuse devrait même pouvoir faire quelques concerts aux Etats Unis. "Aujourd’hui on est vraiment au stade où on se dit c’est que du bonus".

"C’est tout sauf une niche"

Pour Nolwenn Leroy, le fait de ne pas avoir d’origines celtes, n’empêchent en rien d’apprécier cette musique. "Je pense qu’on n’a pas forcément besoin d’être d’origine celte ou d’être breton pour être touché par ces sonorités", explique-t-elle. "Il y a un côté très festif dans cette musique".

La star française estime enfin que la musique celtique est riche en histoire et s’adresse à tout le monde. "C’est tout sauf une niche la musique celtique, c’est quelque chose de très large, de très grand et de très vaste. La seule revendication a toujours été culturelle, la mémoire, l’histoire de la région, cette langue aussi...".

Nolwenn Leroy - Les dernières actus