Nolwenn Leroy présente son « Cheshire cat »… et elle !

La chanteuse Nolwenn Leroy a mis 2 ans pour écrire et composer son 3ème album. « Le Cheshire Cat et Moi » a ainsi vu le jour en décembre dernier et révèle une nouvelle facette de la personnalité de l’artiste. La vraie…

Nolwenn Leroy présente son « Cheshire cat »… et elle !
« Pour ouvrir de nouvelles portes, il faut aussi accepter d’en fermer d’autres ». Déclaration de Nolwenn Leroy faisant bien sûr référence à son nouvel album, Le Cheshire Cat et Moi sorti en décembre dernier. Un opus qui contraste avec les deux premiers : Nolwenn (2003) et Histoires Naturelles (2005).


« Ma carte d’identité »

Nolwenn Leroy n’y va pas par quatre chemins. Ce disque est sa réelle « carte d’identité ». Finis les compromis d’après-Star Ac’, la chanteuse a décidé de suivre le chemin de ses influences. Résultat : Le Cheshire Cat et Moi laisse plus de place aux susurrements qu’aux envolées vocales et propose un univers onirique et romantique proche des images des contes et légendes qui peuplent notre imaginaire d’enfant et qui la fascinent, la rassurent. Il y a de la mélancolie, de la nostalgie aussi, avec une certaine chaleur tout de même dans les mélodies, comme on peut l’entendre à travers Faut-il, Faut-il pas ?, Parfaitement insaisissable ou Amis des jours de pluie.


Nolwenn, de A à Z

Contrairement à beaucoup d’artistes, la chanteuse de 27 ans  n’a pas de manager. Nolwenn Leroy mène sa barque selon ses envies. D’où un nouvel album écrit à 100 % par elle-même avec trois titres en anglais. Pas une surprise vu le titre « so british » de l’opus qui avait d’ailleurs été entièrement conçu dans la langue de Shakespeare à l’origine. Le projet de sortir Le Cheshire Cat et Moi en anglais est pourtant à l’étude.


Voyage, voyage

Le Cheshire Cat et Moi a été fabriqué entre la Suède, Los Angeles et Les Îles Feroé. C’est de là qu’est originaire Teitur, un compositeur/interprète à qui Nolwenn Leroy a fait appel pour son 3ème album. Ce musicien folk/pop/rock avait assuré la première partie de notre chanteuse française à l’Olympia en 2006 et a joué un rôle important dans la nouvelle facette que nous dévoile Nolwenn Leroy aujourd’hui. Teitur n’a pas hésité à lui présenter le producteur anglais Rupert Hine à un moment où la jeune femme doutait. Quelques ateliers d’écriture à Los Angeles plus tard et Nolwenn reprenait confiance.  


La tournée « Cheshire Cat et Moi »

Nolwenn Leroy défendra bien sûr son nouvel album sur scène. Premières dates annoncées : le 17 mars à Lille et le 18 mars à la Cigale à Paris. Avant de prendre les routes de l’hexagone et faire découvrir le décor minimaliste très « victorien » qu’elle prévoit. Amateurs de harpe, vous devriez aussi y trouver votre bonheur…

Nolwenn Leroy - Les dernières actus