Yannick Noah et Nolwenn Leroy enflamment le 14 juillet

De nombreux artistes ont participé à un concert sous la Tour Eiffel contre le racisme. 800.000 personnes étaient au rendez-vous.

Concert pour l'égalite: SOS Racisme © NRJ
SOS Racisme organisait un grand concert pour l’Egalité le 14 juillet, aux pieds de la Tour Eiffel à Paris. De nombreux artistes ont répondu présents, et n’ont pas ménagé leurs efforts pour enflammer les quelques 800.000 personnes qui avaient fait le déplacement.

Des duos inédits

Yannick Noah est ainsi venu chanter plusieurs de ses tubes, comme Aux armes citoyens en fin de soirée. Nolwenn Leroy a pour sa part apporté une touche de Bretagne, en reprenant des titres figurant sur son album Bretonne. Grégoire a, une fois de plus, démontré l’efficacité de son tube Toi plus moi, repris en cœur par toute la foule. Bénabar ou Michel Delpech était également de la partie.

Ce concert a également été l’occasion de duos inédits. Joyce Jonathan a ainsi chanté une version du célèbre I Will Survive avec Judith, tandis que Pascal Obispo reprenait avec Daniel Levi L’envie d’aimer. La trentaine d’artistes se sont ensuite retrouvés tous ensemble sur scène, pour reprendre Laissons entrer le soleil, extrait de la comédie musicale Hair. Le traditionnel feu d’artifice a enfin enflammé la Tour Eiffel,  pour une fin de soirée en apothéose.

"Se retrouver ensemble"

Dominique Sopo, président de SOS Racisme, a expliqué au Parisien sa satisfaction face à cette réussite. "Je crois que dans ce pays qui est devenu très dur ces dernières années, les gens ont voulu saisir ce moment pour se retrouver ensemble dans les valeurs de l’égalité, de la solidarité et de l’anti-racisme".

Nolwenn Leroy - Les dernières actus