Biographie Oasis

Oasis Oasis Né(e) le 30 novembre 1990 (26 ans)

Sa biographie

La naissance d’ Oasis

Tout commence avec les frères Gallagher, Liam (né en 1972) et Noël (né en 1967).

Noël Gallagher
passe le plus Clair de son temps dans la rue. Après quelques jobs, il écrit ses premières chansons et intègre le groupe Inspiral carpets (1988).

Son petit frère, lui, intègre déjà des formations, notamment Rain qui compte Paul McGuigan et Tony Mc Caroll, futurs membres d’Oasis .

Rain se rebaptise Oasis en 1991,  pour le premier véritable concert du groupe. Le frère de Liam Gallagher, Noël Gallagher, les rejoint un peu plus tard. Celui-ci exige de devenir le meneur du groupe. Les frères sont enfin réunis.

La formation ne va pas arrêter de se produire pour imposer son style sur les scènes locales. Malgré de nombreux enregistrements, aucune maison de disques ne semble intéressée.  
Pour le côté rebelle, tout est déjà là. Les frères n’hésitent pas à se disputer et à s’insulter devant le public.


« Definitely maybe »

Il faut attendre l’été 1993 pour que tout change. En effet Oasis signe son premier contrat et entame l’enregistrement du single « Supersonic ». Alors qu’Oasis n’est qu’un groupe parmi tant d’autres, les voilà propulsés en tête des classements.

Avec cette nouvelle célébrité, la formation se produit en Europe, avec au programme, toujours autant de disputes, de bagarres et d’alcool. Une publicité qui contribue à la réputation du groupe.

La musique d’Oasis s’inspire énormément des Beatles, les critiques se font d’ailleurs une joie de les accuser de plagiat. Malgré cette mauvaise publicité, le groupe sort son premier album « Definitely maybe » (1994).

Ce premier opus prend directement la tête des charts anglais, avec plus de 150.000 exemplaires vendus en trois jours.


Un succès toujours présent


L’année suivante le batteur Tony McCaroll est remplacé par Alan White. Ce changement n’empêche pas le groupe de sortir un second disque « (What’s the story) Morning glory ? », qui contient notamment le célèbre « Wonderwall ».

Une nouvelle fois le succès est au rendez-vous, l’opus s’écoule à près de 18 millions de copies.

Le troisième album ne déroge pas à la règle. « Be here now » (1997) devient une nouvelle réussite, même si elle est un peu moins importante que les précédentes créations.

Cependant les altercations entre les frères deviennent de plus en plus importantes, allant même jusqu’à mettre en péril le groupe. Chaque nouvelle dispute, semble amorcer la fin d’Oasis .

D’ailleurs, durant la tournée qui suit l'album « Standing on the shoulder of giants » (2000), Noël Gallagher épuisé pas le comportement de son frère décide de quitter le groupe.

Cependant, il finit par revenir pour les concerts du stade Wembley de Londres.


Une nouvelle dispute pour Noël Gallagher

Malgré les nombreux problèmes, l’album « Heathen chemistry »(2002) semble calmer les esprits et rend le groupe plus serein.

Deux ans plus tard c’est Alan White, le batteur qui quitte le groupe. Pour le remplacer, c’est le fils de Ringo Starr, Zak Starkey, qui est choisit

En 2005, « Don't believe the truth » remporte les faveurs du public mais également des critiques. Oasis réitère l’expérience avec « Dig out your soul » trois ans plus tard.

Noël Gallagher fait encore des siennes, il se dispute avec Zak Starkey qui finit par quitter le groupe. Son remplaçant est alors Chris Sharrock.

Durant l’été 2009, Oasis se produit  pour une série de concerts qui se déroule notamment à Londres.


Les dernières actus des Oasis

Ses photos