Biographie Ottawan

Ottawan Né(e) le 30 novembre 1978 (38 ans)

Sa biographie

Ottawan

Jean Patrick est un artiste d'origine guadeloupéenne qui migre en France pour y tenter sa chance. Chanteur dans son pays d'origine, il décide de renouer avec sa passion en formant avec Annette, une amie, le groupe Black Underground.

D'autres membres viendront étoffer l'équipe, mais le couple reste les principaux piliers de la formation au fil des années de carrière. Le groupe attire l'attention de Daniel Vangarde enthousiasmé par l'énergie de la formation fortement influencée par la musique des îles.

Il leur propose alors un contrat qui changera leur vie.


La consécration

De Black Underground, le groupe est rebaptisé Ottawan. Jean Patrick et Annette adoptent ensuite un style un peu plus disco pour toucher le grand public. Un premier morceau sort en 1979. « D.I.S.C.O » est un succès planétaire avec une présence dans la majorité des classements d Europe . Le single ainsi est n° 5 en Suisse, n° 1 aux Pays-bas ou encore n° 2 en Angleterre.

Parti en tournée, le duo fait salle comble pour chaque représentation. Le titre « D.I.S.C.O » marche si bien que les producteurs Daniel Vangarde et Jean Klüger décident de le sortir en anglais.

Le single suivant confirmera le talent d'Ottawan. « T'es ok » est l'un des plus gros succès de 1980. Traduit en anglais également, il accapare les classements comme son précédent. Ottawan est désormais le groupe français de disco le plus tendance du moment.


Une carrière prolifique

Le titre « Hands up (give me your heart) » assure une relève parfaite au succès de « T'es ok ». Le titre devient rapidement un énorme tube à travers l Europe .

Chanté en français et en anglais, il réussit à rester de longues semaines dans les charts des meilleures ventes de disques. Une série de titres devenus des grands succès de la musique disco imposera définitivement le nom d'Ottawan comme une légende.

« Help, get me some help » en fin 1980, une nouvelle reprise de « T'es ok », « Shalala song » puis « Musique magique » marquent les amateurs de disco durant cette année très bénéfique pour le groupe.

Après une tournée d'un an, Ottawan signe son grand retour en 1981 avec « Qui va garder mon crocodile cet été ». Ottawan sortira également de nombreux titres en 1982. « Fais chanter le juke box », « Aie is my song » ou encore « Top secret » enregistreront des ventes spectaculaires.

Malgré le succès d'Ottawan, l'aventure s'arrête cette année-là suite à des mésententes entre les chanteurs et la maison de production.