Pascal Obispo : focus sur ses 3 albums mythiques

A chaque nouvel opus, Pascal Obispo retrouve son public, l’emmenant sur de nouveaux territoires musicaux. Découvrez les trois meilleurs d’entre eux!

Pascal Obispo en 5 looks © Getty Images
« Superflu » (1996)
Pascal Obispo sort son troisième album studio en 1996, une œuvre résolument électro-pop, dans une forme de continuité douce avec ses précédents disques. Le chanteur inaugure alors de nouvelles collaborations avec des auteurs comme Jacques Lanzmann ou Lionel Florence. On retrouve sur l’album des arrangements de cordes sophistiqués, parfois durcis par des guitares plus présentes, une voix souple et aérienne («Lucie»), ainsi que la douce et apaisante complicité de la fidèle Zazie, en duo sur "Les Meilleurs Ennemis». Le chanteur s'affirme alors comme un artiste prolifique et authentique. Vendu à 1 250 000 exemplaires, « Superflu » est l’album de Pascal Obispo ayant remporté le plus de succès auprès du public.

« Millésime Live 00/01 » (2001)
Pascal Obispo, après avoir passé dix mois sur les routes en tournée et honoré plus de 100 dates, sort son deuxième album live, «Millésime Live 00/01», en 2001. Les derniers grands succès du chanteur y sont présents ainsi que quelques surprises. On retrouve ainsi la troupe des «Dix Commandements» sur «L'Envie d’aimer» et trois superbes duos: Florent Pagny pour le titre phare de son dernier album («Et un jour une femme»), Calogero sur «Ce qu'on voit, allée Rimbau », et Johnny Hallyday sur «Allumer le feu». A noter également le titre inédit de cet opus éponyme, «Millésime», dont Pascal Obispo a lui-même fait le clip et qui lui a été inspiré par la naissance de son fils Sean, qu’il a eu l’année précédente avec Isabelle Funaro. Une chanson qui figurait discrètement sur l’album mais a remporté tous les suffrages, souvent considérée comme l’une des plus belles du chanteur. L’album par ailleurs fait un carton dans les charts avec plus de 600 000 exemplaires écoulés.

« Le Grand amour » (2013)
Retour gagnant pour Pascal Obispo en 2013. Le chanteur convainc immédiatement avec son album Le Grand amour». Annoncé par le single «D'un Avé Maria», cet opus a été écrit avec Lionel Florence, Didier Golemanas et Pierre Grillet, et coréalisé avec Pierre Jaconelli. Évoquant tour à tour l'amour et la mort, les nouvelles chansons de Pascal Obispo reflètent aussi la manière dont il conçoit le métier d'artiste. Enregistré aux studios Abbey Road de Londres, cet album est une ode à l'amour et à la vie, le cri d’un artiste qui, la cinquantaine approchant, court après le temps. L’album est court mais intense, offrant plusieurs degrés de lecture qui s'adressent à différents publics, tant sur le plan musical que dans les textes. Un parti pris artistique qui a su trouver son public, puisque le disque s’est vendu à plus de 200 000 exemplaires!

Pascal Obispo - Les dernières actus