Biographie Patrick Fiori

Patrick Jean-François Chouchayan Né(e) le 23 septembre 1969 (47 ans)

Sa biographie

Premiers pas dans la musique

Patrick Jean-François Chouchayan, plus connu sous le nom de Patrick Fiori est né le 23 septembre 1969 à Marseille, d'une mère ajaccienne et d'un père arménien.

Passionné par la musique et le chant dès son enfant, il enregistre deux singles avant ses 16 ans. Patrick Fiori se distingue une première fois en 1992 en remportant le concours des Francophonies avec la chanson « Au fil de l'eau » composée avec Bernard Di Domenico.

En 1993, François Valéry et Marie-France Brière lui proposent de représenter la France au concours de l'Eurovision. Sa chanson « Mamma Corsica », qui fait également l'objet d'une version allemande, se classe quatrième sur vingt-cinq.

Un succès qui lui permet d'enregistrer, un an plus tard, un premier album, « Puisque c'est l'heure ». « Le cœur à l'envers » est son deuxième disque en 1995.


« Notre Dame de Paris »

1998 est une année déterminante dans la carrière de l'artiste. Il y a d'abord la sortie de son album « Prends-moi », enregistré à Montréal.

Mais le véritable tremplin, c'est le rôle de Phoebus qu'il décroche dans la comédie musicale « Notre-Dame de Paris », qui se joue à Paris et au Québec.

Le spectacle, auquel il participe durant deux ans, décroche de nombreuses récompenses aux Victoires de la musique, aux Félix, leur équivalent canadien, ainsi qu'aux World Music Award. Avec le titre « Belle » extrait du spectacle, Patrick Fiori obtient le titre de « Chanson de l'Année » et cartonne dans les charts.
En 2000, c'est la sortie de « Chrysalide », dont « Terra Umana » est le premier extrait. Calogero lui écrit le hit « Que tu reviennes ».

L'album est sacré disque d'or et permet à Patrick Fiori de se produire à l'Olympia la même année. Dans le même temps, il écrit la chanson « T'aime » pour le film éponyme de Patrick Sébastien et offre également un titre à Julie Zenatti sa partenaire dans « Notre Dame de Paris ». « Si je m'en sors » est un vrai succès.


Collaboration avec Jean-Jacques Goldman

En 2002, Patrick Fiori sort son cinquième album, sobrement intitulé « Patrick Fiori » avec « Marseille », une chanson écrite par Jacques Veneruso.
Cet opus lui permet également de collaborer pour la première fois avec Jean-Jacques Goldman, qui lui signe quatre titres dont « Je sais où aller ».
Des succès qu'il reprend sur la scène du Palais des Sports, où il se produit en 2003.

Deux ans plus tard, il revient avec son sixième disque, « Si on chantait plus fort ». La chanson « Toutes les peines » est composée par Jean-Jacques Goldman qu'il retrouve en 2007 pour le trio « Quatre mots sur un piano », qu'ils interprètent avec Christine Ricol.

C'est en 2007 que sort la première compilation de Patrick Fiori, qui contient notamment « Je sais où aller » et « 4 mots sur un piano ».


« Les Choses de la Vie »

En 2008, c'est le grand retour de Patrick Fiori avec l'album « Les Choses de la Vie ».
Dans ce nouvel opus, le chanteur rend hommage au 7ème art à travers toutes les grandes musiques de films, de « Jeux interdits » au « Parrain » en passant par « Borsalino ».

L’album, certifié disque de platine, contient également deux inédits, dont un composé par Jean-Jacques Goldman.
    
En mars 2009, il entame une tournée, entouré de son habituelle équipe de musiciens et d'un quatuor de cordes. Il sillonne la France et donne même un concert exceptionnel à Moscou au Théâtre du Kremlin.

En 2010, il s’essaie à la comédie dans la pièce de théâtre « La femme du boulanger » de Marcel Pagnol, aux côtés de Michel Galabru, Philippe Caubère et Bernadette Lafont. Avec son accent chantant, il y interprète le rôle du berger.

Le spectacle est retransmis en direct sur France 2 le 30 décembre 2010, depuis le théâtre de Rueil-Malmaison.


Une carrière sans embûche

En septembre 2010 sort le huitième album de Patrick Fiori, « L'instinct masculin », un opus très personnel. En plus de « Je viendrai te chercher », un duo avec Johnny Hallyday, le disque contient les singles « Peut-être que peut-être », « À la vie ! » ou encore « Dieu qu'elle était belle ! ». Vendu à plus de 150 000 exemplaires, l’album est un succès.

Sa voix incroyable et son personnage sympathique ont offert à l’artiste un public fidèle au fil des années. En avril 2011, Patrick Fiori entame une tournée des Zéniths de France, qui s’achève en mars 2012.

Le chanteur corse sort un premier album live en septembre 2011, enregistré au Dôme de Marseille. Un DVD est également disponible et entre directement n°1 des ventes.


Une année en studio
   
En 2013, Patrick Fiori prépare un neuvième opus. Tout en travaillant sur ses nouveaux titres, il continue de donner des concerts à travers la France et trouve même le temps de participer à d’autres projets en parallèle. Au mois de février, il apparaît ainsi sur « Duophonique » de Roch Voisine, un album de reprises des meilleures chansons du Canadien. Ensemble, ils interprètent « Je resterai là ». Le mois suivant, Patrick Fiori accepte par ailleurs de prodiguer ses bons conseils aux jeunes talents de l’équipe de Garou, dans la seconde saison de l’émission « The Voice, la plus belle voix » sur TF1.


20 ans de choix

Février 2014 signe son grand retour avec « Elles », un hommage aux femmes qui fait office de premier single de son nouveau disque. La ballade est écrite et composée par son fidèle ami et collaborateur Jean-Jacques Goldman.

L’album « Choisir » suit le 12 mai dans les bacs, avec un titre qui n’a définitivement pas été laissé au hasard, puisqu’il reflète également, à sa manière, les 20 ans de carrière de l’artiste. « 20 ans de carrière et 20 ans de choix. C’est pour ça que j’ai appelé cet album "Choisir". (…) Le choix de ma vie, le choix de mes musiques et des gens avec qui j’ai travaillé, entre autres », expliquera-t-il lors d’un entretien avec la WebTV du Figaro.

Comme à son habitude, Patrick Fiori décide de voyager avec cette nouvelle musique. À l’automne 2014, il prévoit de parcourir toute la France afin de présenter à ses fans ses dernières chansons, en commençant par La Grande Motte le 1er octobre avant de baisser son rideau le 28 février 2015 à Angers.


Les dernières actus de Patrick Fiori

Ses photos