Biographie Radiohead

Radiohead Né(e) le 30 novembre 1985 (31 ans)

Sa biographie

De On a Friday à Radiohead

Lors de ses premiers mois de formation, On a Friday se consacre entièrement au perfectionnement de ses inspirations.

À la fin de l'année 1986, après d'innombrables heures de répétitions dans les coulisses, le groupe se produit pour la première fois sur la scène de la Jericho's Tavern, à Oxford. Le collectif sera pourtant obligé de se séparer en 1987, lors des années universitaires, pour ne se reformer qu'en 1991, avec Jonny Greenwood au clavier.

À nouveau réunis, les membres du groupe décident alors de se mettre en quête d'un contrat d'enregistrement et dévoilent une nouvelle démo baptisée « Manic hedgehog ». Cette dernière ne tarde pas à attirer l'attention des producteurs et, après quelques concerts sur les scènes d'Oxford, le groupe signe chez EMI.

On a Friday va également changer de nom et deviendra Radiohead, en référence au titre de Talking Heads, « Radio head ».

Le 5 mai 1992, Radiohead sort un premier EP intitulé « Drill ». Produit sous le label Parlophone Records, par Chris Hufford, l'opus dévoile quatre titres inédits, dont « Thinking about you » et « Prove yourself ».

Bien que minutieusement arrangé, l'EP ne suscite pourtant pas l'intérêt du public et fait replonger le collectif dans les coulisses. Déçu, mais loin d'être découragé, celui-ci décide alors de sauter un nouveau pas et sort un premier single, « Creep », au cours de la même année.

Cette fois-ci, le titre ne passe pas inaperçu, mais devient cependant sujet à plusieurs critiques. La chanson dévoilant implicitement un caractère largement dépressif.

Radiohead se retrouve ainsi, une fois de plus, désillusionné. Il ne baissera pas pour autant les bras et, une année plus tard, sort son premier album « Pablo honey ».


« Creep »... un succès soudain

À sa sortie dans les bacs en février 1993, « Pablo honey » s'impose immédiatement comme étant le souffle grunge du rock alternatif.

Toujours produit par le label Parlophone Records, l'opus dévoile huit titres inédits aux côtés des singles déjà sortis précédemment, comme « Thinking about you », ou encore « Creep ».

Les titres « Anyone can play guitar », « How do you » ou « Stop whispering » n'attirent pourtant que l'attention moindre des auditeurs et ne parviendront pas à faire du bruit dans les charts. Contrairement à « Creep » qui, ressuscité, devient l'une des chansons rock les plus diffusées sur les ondes internationales.

Le clip du single devient également un classique de MTV et le titre se faufile à la deuxième place du US modern rock chart. Un premier succès qui permettra au groupe d'entamer une grande tournée aux États-Unis.

En 1994, Radiohead sort un nouveau EP qu'il baptise « My iron lung ». Comprenant sept titres inédits, avec une version acoustique de « Creep », le mini-album dévoile un style sonore beaucoup plus métal, avec des riffs plus aigus et profonds.

Un rock plus mature qui va se confirmer encore plus dans le nouvel album « The bends » du collectif en 1995.

Bien accueilli par les fans, cet opus permettra à Radiohead d'entamer sa première tournée mondiale aux côtés de plusieurs artistes de renom.

Désormais, le groupe s'identifie sur le plateau musical international et, en 1997, avec la sortie d'un nouvel opus intitulé « OK computer », il va se retrouver au sommet d'un succès fou.


« OK computer »

« OK computer » sera en effet l'album révélation de Radiohead. Un opus particulier qui dévoile un rock fusionné de pop, avec des sons électroniques presque violents et qui, avec les titres « Exit music (for a film) », « No surprises » et « Karma police » à l'honneur, se faufile au sommet des charts internationaux.

« Exit music (for a film) » est même utilisé dans le film légendaire « Roméo & Juliette » et on peut également entendre « No surprises », ainsi que « Karma police » dans quelques films, dont « L'auberge espagnole ».

Après ce succès mondial, Radiohead, étouffé, décide de s'écarter des projecteurs et ne reviendra en studio qu'en 2000 pour enregistrer un quatrième album « Kid A », puis « Amnesiac » en 2001.

Deux ans plus tard, en 2003, le groupe britannique sort un nouvel album « Hail to the thief » et, après une grande tournée européenne, il se lance dans l'enregistrement d'un nouvel opus en 2005, « In rainbows ».

Ce dernier ne fera pourtant sa sortie qu'en 2007 et dévoilera un monde sonore impressionnant. Une fusion de pop plus calme et de rock alternatif délirant qui permet encore une fois au groupe d'imposer son identité dans l'univers musical.

En 2008, Radiohead se lance à nouveau dans une grande tournée mondiale, avec plusieurs dates de concerts en France. Il sort ensuite, en mois de mars 2009, un album Best Of qui réunit ses meilleurs morceaux, sous l'édition de EMI.

Selon Colin Greenwood, le groupe n'aurait pas attendu longtemps pour retourner en studio et serait, actuellement, sur l'enregistrement d'un nouvel album. Un neuvième opus qui dévoilerait des sons électroniques plus heavy et dont la sortie serait prévue dans les prochains mois.


Ses photos