Biographie Rick James

James Ambrose Johnson Jr Né(e) le 1 février 1948 (68 ans)

Sa biographie

Mynah Birds

Troisième enfant d'une famil le de 8 personnes, Rick James grandit à Buffalo, dans la grande vil le de New York, sous l'éducation d'une mère insouciante, abandonnée par son mari. À peine âgé de dix ans, il fait déjà un premier pas dans la délinquance en volant sa première voiture.

Il s'engage ensuite dans la Navy américaine afin d'échapper à ses peines mais, ne pouvant se soumettre aux règles imposées, il finit par déserter. C'est ainsi qu'il va se retrouver au Canada . En 1964, après avoir rencontré les musiciens, Bruce Palmer, Neil Young et Goldy McJohn à Toronto, il crée son premier groupe de R&B funk, les Mynah Birds.

Les inspirations du collectif ne tardent pas à débarquer dans les bacs et en 1965, un premier maxi « Mynah Bird song » / « Mynah Bird hop » fait sa sortie chez Columbia Records. Donnant rendez-vous à un soupçon de succès, ce premier opus va encourager le groupe à enregistrer un album.

En 1966, Mynah Birds débarque ainsi à Detroit pour enregistrer chez Motown, mais suite à divers problèmes, dont notamment celui de la désertion de Rick James, ce dernier ne fera jamais sa sortie. Avec Neil Merryweather, les Mynah Birds dévoileront pourtant le titre « It's my time » en 1967, avant de se séparer définitivement en 1968.


En solo

Après Mynah Birds, Rick James débarque en Californie et fonde le groupe Salt and Pepper avec Greg Reeves. Il va ensuite se lancer dans de nombreuses collaborations artistiques et participera entre autres à l'album sol o de Bruce Palmer « The cycle is complete » en 1971.

Au cours de la même période, il va également enregistrer « Don't you worry » et « Big showdown » avec le groupe Heaven and Earth. C'est seulement quelques années plus tard, en 1973, que Rick James décide de se lancer en solo et sort un premier single « My mama » chez A & M Records.

Le succès n'étant pas encore au rendez-vous, il revient chez Motown en tant que producteur et compositeur. En 1978, il dévoile un premier album « Come get it! ». Comprenant les tubes « You and I » et « Mary J ane », l'opus suscite immédiatement l'intérêt du public et se faufile automatiquement au sommet des charts.

Encouragé, Rick James enchaîne avec un autre album « Street songs » en 1981 et, encore une fois, c'est le grand boum. Le titre « Super freak » issu de l'album faisant des tapages immédiats sur les ondes.

Au summum du succès, Rick James va enchaîner les enregistrements. Il sort entre autres « Throwin' down » en 1982, dans lequel on retrouve les hits « Dance wit' me » et « Standing on the top » et en 1985, il se démarque encore avec l'album « Glow ».


Une fin précoce

Au cours de ces moments de gloire, Rick James continue de collaborer avec bon nombre d'artistes. Il décide entre autres de booster la carrière des Mary J ane Girls et prend également part à la réalisation de « Party all the time » d'Eddie Murphy .

En 1987, quelques différends le poussent pourtant à quitter Motown et, après la sortie de « The flag », son dixième album, il quitte le label pour signer chez Reprise Records. S'ensuit un duo avec la rappeuse Roxan ne S hante, intitulé « Loosey' rap ». A peine arrivé dans les bacs en 1988, le titre se faufile immédiatement à la première place des charts R&B américains.

Au cours de la même année, Rick James sort également l'album « Wonderful » mais cette fois-ci, le succès est assez modeste.

D'autre part, loin d'être une vie uniquement artistique, cel le de Rick James se traduit également en drogues et en femmes. En 1991, l'artiste se fait ainsi arrêter pour avoir abusé de bon nombre de ces dernières sous l'emprise de cocaïne. Quelques mois de désintoxication vont suivre, ainsi que quelques années de silence musical.

C'est seulement en 1997 que Rick James revient avec un nouvel opus « Urban rapsody », mais le succès est déjà derrière lui. Il tente de rebooster sa carrière en faisant une apparition en tant qu'acteur dans « Life », en vain.

Quant à la fin des années 90, celle-ci se résumera en divers problèmes de santé. Rick James décèdera le 6 août 2004 à l'âge de 56 ans, en Californie.