Robbie Williams : un concert en direct au cinéma

Un concert de la tournée « Take The Crown » du chanteur sera retransmis ce soir dans une vingtaine de cinémas en France. La star se produira depuis Tallinn, en Estonie.

robbie-williams © Cover Media
Robbie Williams continue avec son énergie légendaire la tournée des stades européens avec sa tournée « Take The Crown ».

Si les fans français du chanteur de « Angels » ne pourront pas applaudir leur idole sur scène dans l'Hexagone, ils pourront en revanche, comme beaucoup de spectateurs européens, profiter de la diffusion en direct du concert qu’il donne ce soir à Tallinn, la capitale de l’Estonie.

En France, c’est la chaîne de cinéma Mega CGR qui s’occupera de diffuser le spectacle dont les images déjà aperçues dans son teaser promettent un événement pour le moins impressionnant. Les fans devront débourser 16,50 euros pour pouvoir assister à la représentation unique dans cinq grandes villes : Paris, Bordeaux, Toulouse, Lyon et Strasbourg.


Le trublion de la pop


Depuis ses débuts au sein du boys band Take That au début des années 90, et surtout son départ du groupe en 1995, Robbie Williams est l'un des rares artistes issus de cette scène à avoir su se forger un nom propre. Il faut dire que, surfant sur sa popularité acquise au sein du groupe, Robbie Williams a su offrir à son public des tubes inestimables, à commencer par sa reprise ultra catchy du « Freedom » de George Michael qui, dès son départ du boys band, l’a propulsé en seconde place des charts anglais.

Mais c’est avec « Angels », le quatrième extrait issu de son premier album solo, « Life Thru a Lens », que le chanteur a vraiment commencé à marquer les esprits et les ondes. Le single a permis à l’album de se vendre à 2,4 millions d’exemplaires en Angleterre, imposant Robbie Williams comme une valeur sûre de la pop. Un succès qui n’a fait que se confirmer avec ses albums suivants.

A côté de ça, Robbie Williams n’a jamais hésité à emprunter le costume du bad boy aussi roublard que charmant, comme il le prouvait dans son célèbre duo avec Nicole Kidman, reprenant le classique de Frank et Nancy Sinatra, « Something Stupid », dans lequel le chanteur dévoilait une facette de crooner insoupçonnée jusque-là.


Un album un peu décevant

Après l'excellent « Reality Killed the Video Star », Robbie Williams a partagé avec son public l'opus « Take The Crown », porté par des singles parfaitement taillés, comme « Candy » et « Different ». Ces deux titres seront bientôt suivis de « Be a Boy », troisième extrait sorti pour se faire réellement remarquer par le public encore bercé par les « Blurred Lines » de Robin Thicke et « Get Lucky » des Daft Punk qui ont inondé les antennes et les pistes de danse du monde entier cet été.

En parallèle, Robbie Williams, qui a toujours prouvé qu’il était un homme de scène avant d’être un homme de studio, continue de remplir les stades du monde entier avec sa tournée « Take The Crown Stadium Tour », démontrant à ses fans fidèles qu'il n’a rien perdu de sa fibre d’entertainer.

© Cover Media

Robbie Williams - Les dernières actus