Sa biographie

Débuts avec Boyzone

Né à Dublin, Ronan Keating s’inscrit à l’âge de seize ans à un casting organisé par Louis Walsh dans le but de créer un nouveau boys band.
Faisant parti des lauréats, il entame une nouvelle vie avec Boyzone.
Le groupe irlandais est très populaire eu Europe, particulièrement en France.

Entre 1994 et 2000, la formation sort trois albums à succès. Ronan Keating décide de mettre en avant sa notoriété pour aider dès 1999 un nouveau boys band irlandais, Westlife, en devenant leur manager.

Parallèlement à cela, le beau gosse travaille sur un projet solo. Son premier single s’intitule « When You Say Nothing At All » et marque les esprits. Un premier album, « Ronan », lui emboîte le pas. 


De succès en succès

Devant ce nouveau succès, Ronan Keating enchaîne avec un deuxième opus, « Destination », sorti en 2002. Il atteint les sommets de nombreux charts européens, dont la France.
Il décide l’année suivante de réaliser un duo en compagnie de Cécilia Cara, intitulé « Je t’aime moi non plus ».
Il prend alors le risque de changer de style en adoptant un ton plus rock, plus proche de sa personnalité, avec le disque « Turn It On ». C’est son premier échec. Il sort ensuite un premier best-of.

Ronan Keating revient aux mélodies qui ont fait son succès avec l'album « Bring You Home ». Les titres « All Over Again » et « Iris » ne lui permettent toutefois pas de retrouver son public. C’est ainsi qu’il annonce en 2007 le retour de Boyzone autour d’une tournée et d’un best-of.


Retour de Boyzone


Parallèlement, il n’oublie pas sa carrière solo puisqu’en 2009, il sort un nouvel album en son nom, « Songs For My Mother », en hommage à sa mère, Marie, décédée en 1998 des suites d’un cancer du sein. Il soutient d’ailleurs une association de lutte contre cette maladie au Royaume-Uni, Cancer Research UK.

En mars 2010 sort le nouvel album de Boyzone, Brother, qui s’écoule à plus de 500 000 exemplaires en Angleterre et en Irlande. Malgré très peu de promotion, le disque se classe n°1 des charts.

En novembre de la même année, Ronan Keating sort son nouvel album studio, « Duet », uniquement en Australie et en Nouvelle-Zélande. 

En février et mars 2011, Boyzone reprend la route pour une tournée de 21 concerts en Irlande et au Royaume-Uni, malgré le décès en mars 2009 de Stephen Gately, l’un des membres historiques du groupe.

Après une tournée en Australie et en Nouvelle-Zélande début 2012, Ronan Keating sort l’album « Fires » en septembre, cette fois dans le monde entier. En 2013, il donne une série de concerts en Irlande et au Royaume-Uni, notamment à Manchester, Liverpool, Newcastle et Dublin.

Il retrouve aussi ses collègues de Boyzone pour fêter les 20 ans du groupe en sortant un nouvel album à l’été 2013, avant de partir pour une tournée mondiale.