Biographie Sébastien Tellier

Sébastien Tellier Né(e) le 30 novembre 1974 (42 ans)

Sa biographie

Présentation

bastien Tellier voit le jour en 1975 à Paris. Véritable enfant de la balle, étant né d'un père musicien, il se passionne dès son plus jeune âge de la musique et rê ve de faire carrière dans cette voie.

Enfant, il s'essaye à plusieurs instruments de musique, allant de la guitare aux claviers, en passant par la batterie.

Durant son adolescence, bastien Tellier s'ouvre sur presque tous les types de musique, originaires de toutes époques et de tous horizons. Il écoute entre autres aussi bien du Soft Machine que du Fela Kuti, mais trouvera très vite sa préférence pour l'électro et le synthpop.

Décidé à percer dans une carrière musicale, bastien Tellier enregistre plusieurs maquettes, qu'il envoie ensuite auprès de diverses boîtes de production. C'est ainsi qu'il attire l'attention du label fondé par le groupe Air, Record Makers, qui le fait aussitôt signer.

En 2001, bastien Tellier sort son premier album, intitulé « L'incroyable vérité ». L'album connaît un excellent accueil de la part non seulement du public, mais également des critiques.

Par la suite, il enchaîne avec une tournée internationale en première partie du groupe Air et assure ainsi la promotion de son album, tout en se faisant connaître du grand public.

En tournée, il s'entoure de quelques musiciens de talents, dont la virtuose du thérémine Pamelia Kurstin. Désormais, Sébastien Tellier s'est fait un nom et une notoriété dans le paysage électro français


La consécration

Considéré comme l'une des meilleures révélations de la new scene électro française, bastien Tellier commence peu à peu à attirer l'attention du public et des grosses pointures du monde de la musique.

En 2004, il connaît le premier grand succès de sa carrière, lorsque sa chanson « Fantino » est choisie pour la bande originale du film « Lost in translation », par la réalisatrice Sofia Coppola.

Dans la même année, bastien Tellier sort son deuxième album intitulé « Politics », qui reçoit les plus belles éloges des critiques. Propulsé par des titres comme « La ritournelle », ce second opus connaît un grand succès commercial et permet à l'artiste de se faire connaître à l'étranger.

Par la suite, il enchaîne les tournées internationales et les concerts-happenings, se produisant un peu partout en Europe ainsi qu'aux States.

Toujours en 2004, bastien Tellier signe la bande originale du film à succès « Narco ». En pleine ascension vers la gloire, il sort en 2006 son troisième album, « Sessions », qui sort sur le marché international sous le titre « Universe ».

L'année suivante, fort du succès de son dernier album, il est sollicité pour composer la bande originale du film « Steak ». Dans ce film, il se permet d'ailleurs une petite apparition.

Au summum de sa gloire, le chanteur, multi-instrumentiste et auteur-compositeur de génie dénommé bastien Tellier sort en 2008 un nouvel album intitulé « Sexuality ».

Cet album conceptuel, co-réalisé par Guy-Manuel de Homem-Christo, connaît un succès mitigé, partagé entre les polémiques et les éloges.

Dans la même année 2008, bastien Tellier connaît la consécration de sa carrière, lorsqu'il est choisi pour concourir à Eurovision, représentant les couleurs françaises avec son titre « Divine ».

Figure emblématique de la pop et de l'électro français, Sébastien Tellier est toujours actif à l'heure actuelle et voit sa notoriété grandir de jour en jour.