Sa biographie


Issus d’une famille d’artistes, aimant théâtre, musique et cinéma, Joséphine et Alexandre de La Baume apprennent très tôt le piano. C’est sur les disques vinyles de Jacques Dutronc et d’Elvis Presley et des clips des Rita Mitsouko et de Michael Jackson que le frère et la sœur de La Baume exercent leurs oreilles musicales.


« Au départ, c’était vraiment pour rigoler, à la maison. »

Joséphine et Alexandre de La Baume partagent leurs coups de cœur, échangent sur leurs idoles, l’un préférant la scène rock anglo-saxonne avec Radiohead, les Pixies, Blur, Pulp… et les anciens comme les Kinks, Zombies, David Bowie… alors que l’autre se laisse séduire par les sulfureux White Stripes. A force de partager, Joséphine et Alexandre de La Baume finissent par bidouiller des trucs maison : leur musique.



Du rock à l’âme


De leur complicité, vont naître leurs premiers morceaux, chacun apportant ses qualités. Alexandre avoue « Je partais dans des choses lyriques … Joséphine, de son côté, apportait un côté plus rock et m’empêchait de glisser vers des choses mièvres. »



Et ainsi naquit Singtank

C’est auprès d’Alberto Cabrera, du groupe Zoé et dans le Scenario Rock que le duo de La Baume va trouver conseil pour parfaire son écriture musicale.
C’est le producteur Nelle Hopper, producteur de Massive Attack et Bjork, qui tombe sur leurs démos. Chance ou talent ?
Il convie les Français Joséphine et Alexandre de La Baume à venir enregistrer à Los Angeles. Passionnée de cinéma, Joséphine est aux anges et va même pouvoir parallèlement à sa carrière de chanteuse auprès de son frère pour Singtank, démarrer une carrière d’actrice.


Festival des Inrocks, Londres, Hong Kong, la scène !

Le groupe Singtank a aussi fait ses preuves sur de grandes scènes comme au festival des Inrocks, et lors de concerts à Londres, Hong Kong ou en Italie. « La première fois, on a vidé une boîte d’anti-nausée à deux avant le concert, tant on avait peur. » Ils enchaînent avec une tournée au printemps 2012 en même temps que sort leur premier album In Wonder.



Premier album réussi : In Wonder

Quinze popsongs ficelées et soignées vont venir habiller l’album, interprétées par les voix délicieuses de Joséphine et Alexandre de La Baume. Interprétées en anglais, chaque titre comporte son lot de surprises et oscille entre indie-rock imparable, ritournelles entêtantes, ballades radieuses : The Party est sautillant, Give it to me et Never Love Again plus rock, Superstar et Nuit Nuit attachantes. Un duo révélation pour les amoureux de la pop.