Biographie Soeur Cristina

Cristina Scuccia Né(e) le 19 août 1988 (28 ans)

Sa biographie

La divine enfant


Depuis la révélation Susan Boyle, les télé-crochets du monde entier n’avaient pas créé un miracle aussi surprenant que Sœur Cristina. Née dans la petite ville italienne de Vittoria, Cristina Scuccia s’intéresse très jeune au chant. Alors qu’elle rêve de devenir chanteuse, et qu’elle exprime une certaine rébellion à l’encontre de l’ordre religieux, elle chante pour la première fois sur scène dans la comédie musicale « Avant je n’étais pas Croyante », qui raconte la fondation de l’ordre des Ursulines. C’est en interprétant le rôle de sa fondatrice, Angèle Merici, que la jeune femme alors âgée de 20 ans découvre la foi qui l’habite dorénavant. Un an plus tard, en 2009, elle entre chez les Ursulines à Milan, au sein desquelles elle prononcera ses vœux temporaires en 2012.



L’annonce faite à The Voice


En 2014, alors qu’elle a poursuivi ses cours de chant, elle décide de participer à « The Voice of Italy » ou J-Ax, juré de l’émission, décide de la prendre sous son aile après sa reprise de « No One » d’Alicia Keys. C’est alors que la success story la plus singulière de l’année dernière démarre. En effet, au fur et mesure de la saison, le talent de Sœur Cristina s’affirme, et elle finit par remporter la compétition en chantant avec Kylie Minogue le tube incendiaire « Can’t Get You Out of my Head ».

L’Italie est aux anges, le Vatican aussi, mais sa voix résonne bien au-delà des frontières, puisqu’Alicia Keys et Whoopi Goldberg ont aussi salué la sainte artiste en retweetant ses performances.



2 ave, 3 pater et quelques hits


A peine sortie de l’émission, Sœur Cristina signe chez Universal, bien qu’elle ait fait vœu de pauvreté et fera don, par conséquent, de ses gains aux bonnes oeuvres. Son premier album contient son lot de reprises, notamment avec des reprises de Pink, Keane ou encore Coldplay ; mais aussi deux morceaux inédits : « Fallin’ Free » et « L’Amore Vincera ».

Pour le moment, c’est sur le sulfureux « Like a Virgin » de Madonna que Sœur Cristina fait danser le monde entier, mais aussi sur le plus doux « Blessed Be your Name », sorti au mois de novembre dernier, conjointement à son album, sobrement intitulé Sœur Cristina.

Ayant déjà totalisé plus de 100 millions de vues sur YouTube, la jeune femme défend ainsi ses choix artistiques pour le moins audacieux. « J'ai choisi la chanson ”Like a Virgin” parce que je voulais qu'elle témoigne du pouvoir de Dieu qui émeut toutes les choses !, écrit-elle sur son site. Je la vois comme la MAIN DE DIEU, lorsqu'Il m'a appelée à une nouvelle vie en me rendant la pureté et la dignité d'être Sa Fille et d'être Aimée de Lui. Et ce sera ainsi jusqu'à la fin des temps ! »

Cela le sera en tout cas en 2015, puisque, après une année folle et riche en expériences, Sœur Cristina – qui a offert son album au pape François le mois dernier à l’occasion d’une audience générale qu’il lui accordait – prononcera ses vœux perpétuels.