Biographie Sophie Hunger

Emilie Jeanne-Sophie Welti Hunger Né(e) le 31 mars 1983 (33 ans)

Sa biographie

De son vrai nom Emilie Jeanne-Sophie Welti Hunger, Sophie Hunger voit le jour à Berne en Suisse le 31 mars 1983 et passe sa jeunesse entre Londres, Bonn et sa Suisse natale, en fonction des mutations de son père diplomate.

La Suissesse ne se destine pas immédiatement à la chanson. Elle prend quelques cours de piano à l’âge de 9 ans, mais sans vouloir poursuivre dans une carrière musicale.
Il faut attendre 2002, alors que Sophie Hunger est âgée de 19 ans, pour que la révélation s’opère en elle.

C’est avec son groupe de pop rock, Fisher, que l'apprentie chanteuse s'initie tout en composant sa première chanson à 23 ans. Quelques mois plus tard, Sophie Hunger enregistre un album chez elle, à Zurich. L’opus « Sketches on sea » voit le jour en 2006 en totale auto production.

Le nom « Sketches on sea » vient de « Sketches For My Sweetheart The Drunk », titre de Jeff Buckley que Sophie Hunger écoute à l’époque en boucle et notamment sa reprise d’« Hallelujah ».


Premier entrée en studio

« Sketches on sea » à peine disponible, Sophie Hunger veut le faire découvrir au plus grand nombre et se lance dans une série de concerts. Elle se retrouve en première partie d’artistes plus confirmés comme Stéphan Eicher.

La notoriété de la chanteuse se voit alors traverser les frontières. Une reconnaissance du public qui lui donne envie d’aller plus loin et de travailler sur un nouveau projet.

Deux ans après cette première maquette, en 2008, Sophie Hunger enregistre, à Bruxelles et en à peine deux semaines, son premier album studio, « Monday’s ghost ».

L’opus produit par Marcello Giuliani, se compose de titres pop folk où l’interprète de « Shape » ou « Round and round » chante ses titres écorchés à la fois en anglais mais aussi en allemand.


Une artiste polyglotte

Et ce mélange des genres et des langues, Sophie Hunger le cultive et le développe sur son album suivant, « 1983 » qu’elle sort en 2010.

Une année riche en succès pour l’interprète et multi-instrumentaliste, qui joue en effet sur scène à la fois du piano, de l’harmonica ou encore de la guitare. Sophie Hunger a l’honneur de figurer dans le magazine américain « Rolling stone » parmi les dix meilleurs nouveaux talents.

En hommage à son année de naissance, elle chante le single éponyme « 1983 » en allemand et continue de distiller son style en incluant en plus de titres en anglais une reprise de Noir Désir, « Le vent nous portera » en français.


Ses photos