Biographie Soraya

Soraya Raquel Lamilla Cuevas Né(e) le 11 mars 1969 (47 ans)

Sa biographie

Emportée par les mélodies

Soraya partage son enfance entre le New Jersey et la Colombie, sous les ailes d'un père travailleur et d'une mère au foyer. C'est à l'âge de 5 ans, après avoir entendu son oncle jouer « Pueblito viejo » au tiple, qu'elle fond pour la première fois sous le char me de la musique.

Elle décide ainsi d'emprunter un chemin d'artiste et, encouragée par ses parents, elle apprend toute seule la guitare pendant son adolescence. Artiste dans l'âme, Soraya s'y trouve facilement une véritable aspiration. Elle décide alors d'approfondir ses talents et, dans la même foulée, elle se met également au violon.

Parallèlement à la musique, Soraya suit des études au sein du Point Pleasant Boro High School . Son intelligence et sa détermination la poussent d'ailleurs à devenir la major de son école, permettant à la petite rêveuse de déjà sortir du rang.

Dans la même période, Soraya commence également à écrire ses propres chansons. Envoûtée par la musique, il n'est en effet aucunement question pour la jeune artiste de poursuivre une autre voie, ce qui l'amène à intégrer l'Orchestre Philharmonique des jeunes de New York.

C'est au sein de ce dernier que son talent sera dévoilé pour la première fois au grand jour, notamment sur la scène de la Carnegie Hall de New York.


La confirmation

Après avoir fait ses preuves sur de petites scènes de New Jersey, Soraya parvient déjà à attirer l'attention. En 1996, elle signe son premier contrat d'enregistrement chez Polygram Records et, dans la même année, un premier album débarque dans les bacs.

Intitulé « On nights like this / En esta noche », l'opus est dévoilé simultanément en espagnol et en anglais. Deux versions qui seront bien accueillies par le public, permettant à Soraya de frôler un premier succès international. Les titres issus de l'opus, si l'on ne cite que « Suddenly / De repente », se hissant au sommet des charts, notamment dans le Billboard Pop Latin.

Ce premier album ouvre également à Soraya la porte d'une grande tournée internationale. Notamment en Europe , aux États-Unis, mais aussi en Amérique Latine, la chanteuse se produira aux côtés d'artistes de renom comme Zucchero , Michael Bolton , Natalie Merchant, ou encore Alanis Morissette.

S'ensuit un second album « Torre de marfil / Wall of smiles » en 1997, donnant encore une fois rendez-vous au succès. Puis, trois années plus tard, au fil d'innombrables concerts, un troisième opus « Cuerpo y Alma / I'm yours » débarque également dans les bacs.

Désormais, Soraya se confirme sur le plateau international.


Contre le cancer

Peu de temps après « Torre de marfil / Wall of smiles », Soraya commence cependant à se fatiguer à cause de son cancer du sein, celui-ci étant diagnostiqué à la phase III. Il n'est pas pour autant question d'abandonner pour l'artiste et, après trois années passées dans les coulisses, elle revient sur le circuit avec un quatrième album éponyme.

Officiellement dans les bacs en 2003, « Soraya » fait immédiatement grand bruit auprès du public. Les chansons issues de l'opus, illustrent merveilleusement la vie de la compositrice, ses croyances, ainsi que ses luttes contre le cancer. Il en résulte un Latin Grammy Award du meilleur album par un chanteur-compositeur, permettant à Soraya de se démarquer, une fois de plus, en tant qu'artiste.

En dehors de sa carrière de chanteuse-compositrice, Soraya représente également une véritable porte-parole dans la lutte contre le cancer du sein. Sa mère et sa grand-mère ayant été emportées par la maladie.

Parmi ses titres contre le cancer, on peut entre autres citer « No one else / Por ser quien soy », une chanson qu'elle a produite et écrite elle-même et où elle raconte le combat dans lequel elle s'est lancée.

Soraya décède le 10 mai 2006 à l'âge de 37 ans, après avoir dévoilé un cinquième et dernier album, « El otro lad o de mi » en 2005.