Biographie St Germain

Ludovic Navarre Né(e) le 30 novembre 1972 (44 ans)

Sa biographie

Débuts prometteurs dans le monde de la musique

Rien ne laissait présager que Ludovic Navarre allait se faire un nom dans le monde de la musique. Adolescent, il caresse le rê ve de venir un sportif professionnel. Il doit cependant reconsidérer ses plans de carrière lorsqu'il est victime d'un accident l'empêchant de réaliser ses ambitions sportives.

Ludovic Navarre décide alors de se lancer dans le monde de la musique. Très vite, il se passionne pour la composition de chansons assistée par ordinateur. Il affiche par la suite un penchant certain pour l'électro et pour la techn o de Détroit.

Au fil de ses explorations dans le domaine musical, il finit par se tourner vers le hip-hop, le jazz, le blues et vers la soul. En tant que musicien « professionnel », Ludovic Navarre fait ses premières armes en exerçant le métier de DJ. Il propose ses prestations dans les clubs les plus en vue de la capitale française.

Petit à petit, il s'attaque au métier de compositeur de musique électronique et se lance dans une aventure palpitante aux côtés de Guy Rabiller. Ensemble, ils font des expérimentations musicales au sein d'un studio privé et fignolent leur toute première maquette.

Celle-ci leur vaut de se faire repérer par la Fnac Music Dance Division, un label prometteur que l'on connaît aujourd'hui sous l'appellation de F Communications. Ludovic Navarre publiera plusieurs Maxi dès 1991 et portera différents noms d'artistes dont Modus Vivendi, Deepside, Sub System, Soofle, D.S., ou encore St Germain.


Naissance de St Germain

Au lendemain de la sortie de « French traxx », Ludovic Navarre opte définitivement pour le pseudony me de St Germain, un nom de scène qu'il n'a pas certainement choisi au hasard.

« St Germain » est en effet, un hommage à la vil le de Saint-Germain-des-Prés connu pour ses prestigieux clubs de jazz. Ludovic Navarre a également choisi ce nom en référence au comte de Saint-Germain, un personnage qu'il admire.

1993 marque le début d'une palpitante aventure pour Ludovic Navarre alias St Germain. Ce dernier s'investit complètement dans son projet musical et entre en studio pour créer les morceaux qui devraient constituer son prochain album.

Les titres qu'ils composent proposent des subtils mélanges entre des styles musicaux très disparates dont le jazz, la house, mais également la salsa. En 1994, il dévoi le de ux maxis intitulés respectivement « Motherland » et « Mezzotinto ».

C'est au mois de juillet 1995 que St Germain dévoile son tout premier album qui portera le titre de « Boulevard », produit sous le label F Communications. Cet opus ne passera pas inaperçu et recevra un bel accueil de la part du public. Il sera d'ailleurs élu « Album de l'année 1995 » par la presse britannique.

Quatre ans après, St Germain dévoile « From Detroit to St Germain », une compilation de l'ensemb le de s titres qu'il a sorti chez Fnac Music ou chez F Communications. Plutôt réussi, le disque est un vrai régal pour les mélomanes.


Les années 2000

Un an après la sortie de la compilation qui a immanquablement attiré l'attention du public, St Germain dévoile son troisième album intitulé « Tourist ». Celui-ci marque le dé but de la collaboration de Ludovic Navarre avec le célèbre label Blue Note.

Trois des chansons présentes sur cet opus rendent hommage à des villes. C'est notamment le cas de « Montego Bay spleen », de « Pont des arts » et de « La Goutte d'or ». « Tourist » rencontre un franc succès commercial et s'écoule à plus de deux millions d'exemplaires. Parmi les titres qui attireront particulièrement l'attention du public, on peut citer le sensationnel «