Biographie Stephan Eicher

Stephan Eicher Né(e) le 17 août 1960 (56 ans)

Sa biographie

Célèbre pour son amour des hôtels (il ne les quitte jamais sans avoir photographié la chambre qu'il occupe !), il donne à son album le plus célèbre le nom du Casino/hôtel dans lequel il a conçu ses chansons : "Engelberg".

Le visage anguleux, cette démarche féline, il la doit sans doute à ses origines gitanes : son père gagne sa vie comme violoniste de jazz. SolitAIRe, sa curiosité sans borne lui permet d'acquérir une culture importante. Comme beaucoup de jeunes, Stephan crée un groupe de rock. Grauzone, spécialisé dans le punk, enregistre un 45 tours remarqué en Allemagne : "Eisbar".
Exigeant, peu sûr de lui, c'est la rencontre avec Martin Hess, son futur m Ana ger, qui va tout déclenCher. Stephan Eicher étonne avec une musicalité originale, basée sur la musique électronique : "Chansons bleues" lui permet de se fAIRe une place, le triomphe ne viendra que deux ans plus tard, en 1986 avec l'album "I tell this night". En effet, le titre "Two people in a room" devient rapidement un tube.
La première rencontre avec le public de l'Olympia conforte l'évidence : une vedette est née. Le troisième album "Silence" cartonne de nouveau grâce au titre "Combien de temps".

Peu enclin à suivre une route toute tracée, Stephan Eicher propose avec son quatrième album un son acoustique plus travaillé : les véritables instruments deviennent une nouvelle base de réflexion. "My Place" étonne, "Sois patiente avec moi" séduit. 1991 reste une grande année avec la parution d'"Engelberg".
De nombreux textes sont signés du romancier Philipe Djian, alors très à la mode. "Déjeuner en paix" devient succès mondial.

En 1993, "Carcassonne" marque un nouveau tournant musical avec une reCherche acoustique encore plus poussée. Les nombreuses tournées qui suivent donnent lieu à un album live très coloré : "Non ci badar, guarda e passa".

Il faut attendre 1996 pour entendre un nouvel album, ce sera "1000 vies", qui déçoit un peu avec un son électronique très poussé. Notons que le chanteur mélangetraditionnellement les langues dans ses albums : les titres en français côtoient d'autres en anglais et en allemand avec une grande liberté.

"Louanges", en 1999, ramène le chanteur à Engelberg où il enregistre cet album. "Venez danser", sans atteindre le triomphe de ses précédents titres, marche bien. Aujourd'hui sort "Hotel's", un double album composé de reprises et de quelques nouveaux titres.
SolitAIRe, errant, insaisissable : Stephan Eicher participe de la vie de la chanson internationale avec une reCherche permanente de la perfection.