Sting : ses 5 chansons incontournables

Retour sur les cinq morceaux «cultissimes» qui ont participé à faire du Britannique la star internationale qu’il est aujourd’hui!

Sting © Getty
« Message in a Bottle » (1979)

Sting n’a pas encore commencé sa carrière solo lorsque sort «Message in a Bottle» du groupe The Police, mais il a repris régulièrement ce titre devenu culte, à la plus grande joie du public. La chanson fut d’ailleurs à l’époque la première du groupe à être numéro 1 au Royaume-Uni. Grâce à la batterie au premier plan et à un riff de guitare accrocheur, on reconnaît ce titre dès les premières mesures.
« Russians » (1985)

Sting a passé de longs mois à peaufiner son premier album solo intitulé «The Dream Of The Blue Turtles», dont « ussians» est extraite. Écrite en 1985, elle a marqué toute une génération et remporté un énorme succès à une période où il semblait que la guerre froide ne prendrait jamais fin.
« Englishman in New York » (1987)

Sting évoque dans ce titre le célèbre acteur excentrique et icône gay britannique Quentin Crisp. Le chanteur a écrit la chanson peu de temps après que Crisp a quitté Londres pour emménager à Manhattan. Le clip a été réalisé par David Fincher et met en scène Sting dans les rues de New York, mais également Quentin Crisp qui a accepté d’y participer. Tournée en noir et blanc, la vidéo dévoile les deux artistes déambulant dans Big Apple, en hiver. Ce morceau est un parallèle entre les vies de Sting et de Crisp, tous les deux d’origine britannique ayant vécu à New York.
« Shape Of My Heart » (1993)

Sting sort «Ten Summoner’s Tales» en 1993. Il s’agit de l’un de ses albums solos ayant eu le plus de succès, qui a d’ailleurs été nominé aux Grammy Awards dans la catégorie album de l’année en 1994. «Shape Of My Heart» en est issu et a doublement trouvé la gloire en étant utilisé pour le générique de fin du film « Léon » (1994) de Luc Besson, avec Jean Reno et Natalie Portman.
« Desert Rose » (1999)

Sting est un chanteur aux goûts éclectiques, il est ainsi fan de jazz depuis de nombreuses années. Également très attiré par la musique du Maghreb, il invite, en 1999, l’artiste Cheb Mami pour l’accompagner sur le single «Desert Rose». Ce mélange des genres audacieux entre rock et raï, dont la partie chantée de Cheb Mami est improvisée en studio avec Sting, connaît un énorme succès. Le titre est numéro un des ventes, avec à la clé une performance aux Grammy Awards et au Super Bowl en 2000.

Sting - Les dernières actus