Sa biographie

Débuts de la légende des Take That

Le groupe Take That est né sous l'initiative de Nigel Martin-Smith qui souhaite créer une nouvelle version de boys band britannique du même style que les New Kids On The Block. Petit à petit, le groupe se forme et se compose finalement de Mark Owen, Jason Orange, Howard Donald, Robbie Williams et Gary Barlow.

La bande fait sa première apparition lors d'une émission télévisée intitulée « The Hitman & Son », nous sommes en 1990. Les spectateurs britanniques sont séduits par la finesse de leurs voix, en interprétant les titres « My kind of girl » et « Love ».

L'année 1992 marque la sortie de leur premier album intitulé « Take That and the party », renfermant pas moins de 12 titres dont notamment « A million love songs », « Never wanna let you go » et « Promises ». Ces ballades mélancoliques ont su capter le cœur du public.

Moins d'un an plus tard, le boys band britannique enchaîne son parcours en sortant « Everything changes », un opus qui se classera dans les meilleures ventes d'albums au Royaume-Uni pendant 78 semaines.


Les plus grands succès avant la rupture

Après la sortie de leur deuxième album, Take That devient une véritable légende, non seulement en Angleterre mais partout ailleurs. Le quintet fait la couverture de bon nombre de magazines. Sur leur belle lancée, le groupe sort en 1995 son troisième album intitulé « Nobody else », qui connaîtra un très grand succès.

Cet album, très attendu par les fans, referme trois singles qui propulseront la bande à la tête des charts internationaux, à savoir « Back for good », « Sure » et « Never forget ». Cet album marque le départ de Robbie Williams et la dissolution de la bande.

Très apprécié par le public, « Nobody else » est certifié trois fois disque platine au Royaume-Uni. Bien que Robbie Williams ne fasse désormais plus partie du groupe, la légende des Take That continue à enflammer le cœur des fans.

Ces derniers ont pu apprécier la compilation des meilleurs singles de leur boys band favoris, « Greatest hits », publié par RCA Records. Parmi ces titres tant prisés, l'on cite particulièrement la reprise de la chanson des Bee Gees, « How deep is your love ». Ce disque se positionne à la 20ème place du classement des records de vente au Royaume-Uni en 1996.

En 2006, les quatre membres du groupe, à savoir Gary Barlow, Jason Orange, Mark Owen ainsi que Howard Donald décident de revenir sur le devant de la scène. Le quatrième album studio de Take That arrive dans les bacs en 2006 et s'intitule « Beautiful world ».

Deux autres albums ne tardent pas à sortir les années suivantes, s'intitulant « The circus » et « The greatest day ».


Le retour

Après quinze années de carrière en solo, Robbie Williams annonce son retour dans la bande, le 15 juillet 2010. Avec l'aide de Gary Barlow, Robbie Williams travaille sur un nouveau projet, leur album intitulé « Progress », renfermant près de 11 titres.

Merveilleusement accueilli par le public, cet album est vendu à plus de 235 000 exemplaires le premier jour de sa sortie au Royaume-Uni, plus précisément le 22 novembre 2010. Il s'agit du deuxième record de vente d'album le plus rapide que la musique pop anglaise ait connu, juste après « Be here now » de Oasis.

À peine sorti, le premier single de l'album intitulé « The flood », arrive en tête des charts européens dont notamment en Italie, en Irlande, en Norvège et bien entendu au Royaume-Uni. Ce titre est considéré comme étant une des meilleures chansons du groupe.

Les autres titres, comme « Pretty things », « Happy now » et « Underground machine » entre autres, ne sont pas des moindres, puisque l'album figure depuis sa sortie dans le top 10 des charts européens.

Pour marquer leurs retrouvailles, les Take That prévoient d'effectuer une tournée en été 2011, une nouvelle occasion pour les fans de revoir leur groupe préféré.


Les dernières actus des Take That

Ses photos