Biographie Technotronic

Technotronic Né(e) le 30 novembre 1987 (29 ans)

Sa biographie

Autour de « Pump up the jam »

L'histoire de Technotronic commence avec cel le de « Pump up the jam ». Un tube, mais surtout un projet musical initié par Jo Bogaert, dont les racines sont enfoncées à Bruxelles. C'est en effet dans le grenier de sa maison même, dans la banlieue de la capitale belge, que le producteur américain enregistre les premiers sons de ce qui va devenir un hit planétaire.

Tout commence par un simple instrumental, dont les bases sont issues de la rythmique de « The acid life », un titre de Farley 'Jackmaster' Funk, avec des styles sonores de « Move your body » de Marshall Jefferson.

Initialement nommé « The pro24 », ce premier enregistrement sera accompagné quelques mois plus tar d de la voix de Felly, un mannequin. Ajouté de quelques sonorités dance plus modernes, puis illustré par la voix de la chanteuse Ya Kid K, il sera ensuite dévoilé au grand jour en 1989, sous le nom de « Pump up the jam ».


La révélation

À peine arrivé dans les bacs en 1989, « Pump up the jam » fait déjà grand bruit sur les ondes européennes. Dance et hip-house à l'honneur, il n'est en effet pas question pour le public d'ignorer ce tube inhabituel, presque étrange.

Il en résulte automatiquement un grand succès international. « Pump up the jam » se hisse prestement au sommet de la Hot 100 américaine et devient facilement un classique du dancefloor international.

Avec des line-up différents, incluant Jo Bogaert, Mc Eric, Réjane « Reggie » Magloire, Manuela « Ya Kid K », Melissa Beckford, ou encore Einstein, le collectif enchaîne avec un premier album « Pump up the jam » en 1989, dévoilant de nombreux hits internationaux.

On peut entre autres citer le titre « Get up! (Before the night is over) » qui se faufile encore une fois au sommet des charts internationaux, ou encore « This beat is technotronic » qui se hisse à la 3è place des charts dance américains, permettant à Technotronic de s'identifier sur le tableau international.


Jusqu'en 2006

Emporté par ce premier succès, Technotronic enchaîne avec un second opus « Trip on this » en 1990. Un album remix où l'on retrouve plusieurs remix de grands Djs, si l'on ne cite que Shep Pettibone, ou encore Todd Terry et qui, un an plus tard, sera suivi de l'opus « Body to body ».

S'ensuivent plusieurs singles dans les années 90, dont les hits « Move this » en 1992, « Hey ho, here we go » en 1993, ou encore le succès « Move it to the rythm » en 1994. Ce dernier se faufilera d'ailleurs au 3è rang du Dance Club Play et sera également inclus dans le quatrième album du groupe belge, « Recall », en 1995.

Le groupe enregistre également un album compilation « Greatest hits » en 1993 et enchaînera quelques tubes dans la fin des années 90. Il montera entre autres sur la scène internationale avec les titres « Like this » en 1999 et « The mariachi » en 2001.

Puis, après s'être démarqué avec « Pump up the jam 2005 », en featuring avec D.O.N.S, il refait surface avec « Get up » en 2006, en collaboration avec Global Deejays.

Au total, le groupe a écoulé 14 millions de singles et d'albums dans le monde.