Biographie The Crusaders

The Crusaders Né(e) le 30 novembre 1959 (57 ans)

Sa biographie

Une équipe de talent

Pour composer son groupe, Wilton Felder, principal fondateur décide de s'entourer de jeunes musiciens montant dans le milieu de la musique, mais encore inconnus du grand public. Il fait alors appel à Wayne Henderson pour l'accompagner au trombone, Joe sample au piano ainsi que Stix Hooper à la batterie.

Si le groupe était plus penché vers le hard bop à ses débuts, la venue du guitariste Larry Carlton apportera un souff le de renouveau au style musical du groupe. Non seulement le nom de The Crusaders sera adopté mais l'on retrouvera de plus en plus d'accords de funk et de pop dans les morceaux.

Certains grands chefs-d'oeuvres naîtront de ce nouveau style dont notamment « Street life » sorti en 1979.

Malgré des albums bien accueillis par le public, une série de tensions internes va suivre entre les musiciens qui quitteront la formation les uns après les autres.

Ainsi, aspirant à une carrière solo en tant que producteur notamment, Wayne Henderson s'en va en 1975 et Stix Hooper fera de même huit ans plus tard.

Orphelin de son batteur Stix Hooper, The Crusaders ne connaîtra plus ses succès d'antan.


The Crusaders: entre succès et tensions

Souffrant de ces départs, The Crusaders ne sortira un autre album qu'en 1991, « Healing the wounds ».

1995 verra la naissance d'un hybride de la première formation avec les même protagonistes rappelés par Wayne Henderson. Ce dernier les réunira cependant au sein d'une nouvelle équipe qu'il baptisera Jazz Crusaders.

La nouvelle formation commence alors à se faire connaître en sortant des albums dont « Soul axess » en 2003. Après concertation entre les membres du groupe et les producteurs, le nom The Crusaders revient d'actualité et un album sortira sous cette signature, « Rural Renewal ».

Autrement, entre 1971 et 2003, The Crusaders réussira à sortir une quinzaine d'albums dont le de rnier en titre réunissant quelques-uns de leurs plus grands morceaux, « Groove Crusade ».


Une discrographie de légende

Qu'il s'agisse des Jazz Crusaders ou de The Crusaders, plus d'une trentaine d'oeuvres jalonnent le parcours de ces musiciens de talents.

Ayant sorti une quinzaine d'opus avant sa disparition, la majorité leurs albums constituent de véritables références en matière de pacific jazz. Ces albums ont réellement marqué l'univers de la création musicale tels que « Tough talk » en 1963 ou encore « Chile con soul » en 1965.

La formation nommée The Crusaders aura également donné vie à une quinzaine d'opus tels que « 1 » en 1971 ou encore « Southern comfort » en 1974.

De nombreux oeuvres de ce groupe ont marqué le milieu du jazz de sa création à nos jours. Si le groupe n'a pas d'album récent à son actif, il se produit souvent à l'occasion d'évènements spécifiques au monde du jazz.