Sa biographie

Haut-les mains !

C'est en pleine révolution punk dans la seconde moitié des années 70 queThe Police voit le jour. En 1976, le batteur américain, Stewart Copeland, veut ainsi se remettre de la mort de son groupe "Curved Air " en créant une autre formation.

Impatient de participer lui aussi au bouillonnement musical punk qui règne dans le Londres de ces années là, il s'associe au chanteur/bassiste anglais Gordon Sumner, dont on retiendra surtout le surnom :Sting ("aiguillon" en français, à cause de ses tenues vestiment Air es qui le faisaient ressembler à une guêpe).

Nous sommes alors au tout début de 1977, période qui marque véritablement la naissance deThe Police . Ce nom serait d'ailleurs un clin d'oeil ironique aux relations tendues entre punks et forces de l'ordre à cette époque, mais aussi au père de Stewart Copeland, agent de la CIA.


"Fall out", leur premier single

Le troisième membre officiel du groupe s'appelle Henri Padovani, un guitariste corse qui laissera vite sa place à son homologue Andy Summers, les rapports avec ce quatrième "invité" devenant de plus en plus difficiles. De cette collaboration émergera leur premier single intitulé "Fall Out" durant cette année 1977...

Exit Henri Padovani, les trois musiciens qui composeront The Police jusqu'à son dernier souffle, veulent se démarquer un peu de la tendance du moment. C'est une publicité qui leur en donne l'occasion.

En manque d'argent, les trois compères acceptent de tourner un spot de pub pour une marque de chewing-gums où le contrat stipule... qu'ils doivent se teindre les cheveux en blond ! Et voila comment accidentellement, ils ont adopté un look distinctif qui marquera leurs fans à venir. Et les fans n'ont pas tardé justement...


"Roxanne" et
"Message In A Bottle"

En 1978, The Police sort son premier album sur le label A&M. "Outlandos D'Amour", mélange subtil de sonorités punks et reggae, reçoit très rapidement l'approbation du public, grâce notamment au titre "Roxanne", une histoire composée pour une prostituée parisienne.

Le talent d'auteur de Sting émerge alors totalement (si on considère également son goût pour la littérature, son passé d'instituteur...), surplombant les compositions de Copeland qui s'efface progressivement en tant que songwriter.

De ce premier album, on retiendra aussi "Can't Stand Losing You" et "So Lonely". 3 albums... en 3 ans !

En 1979, le deuxième album des "policemen" ne dément pas leur succès grandissant. "Reggatta De Blanc" impose leur style avec des titres planét Air es tels que "Message In A Bottle" et "Walking On The Moon". Les musiciens ne tardent pas à f Air e plaisir à leurs admirateurs de plus en plus nombreux.


Le désavoué "Zenyatta Mondatta"

"ZEnyatta Mondatta" trouve sa place dans les bacs en 1980 mais Sting le désavoue quelque peu, le jugeant moins réussi artistiquement malgré deux Chanson s phares : "De Do Do Do, De Da Da Da" et "Don't Stand So Close To Me" qui raconte la dangereuse promiscuité d'un prof et une des ses élèves...

Le côté "intellectuel" du groupe se fait vraiment sentir en 1981 avec le quatrième album baptisé "Ghost In The Machine". Petite perle de cet opus qui utilise la technologie à bon escient : "Every Little Thing She Does Is Magic". L'apogée avant la fin...

Après une grande tournée en 1982, The Police retourne en studio et délivre leur cinquième album "Synchronicity" en 1983. Leur ultime oeuvre en commun si on écarte les best of et les live. Le disque fait un tel carton qu'il restera 17 semaines n°1 aux Etats-Unis.

Nominé dans la catégorie "Meilleur album de l'année" aux Grammy Awards, il ne devra sa défaite qu'à l'immense talent d'un jeune Prince de la pop, Michael Jackson et son "Thriller" !

The Police
repartira tout de même avec le prix de "Meilleure Chanson de l'année" grâce à "Every Breath You Take". Et surtout face à "Billie Jean" de Michael Jackson ...

Une tournée magistrale plus tard et le groupe décide de prendre un peu de repos. Sauf que cette pause va s'éterniser pour finalement durer... 23 ans !


Le retour après 23 ans d'absence !

Entre temps, chacun s'est consacré à des projets solos, mais c'estSting qui connut indéniablement le plus grand succès de ce côté-là. Haut les coeurs !

Après la sortie de plusieurs compilations pour les nostalgiques mais aussi d'un bœuf anecdotique lors du mariage de Sting en 1992, les trois compères ont décidé de se remettre ensemble. Une joie énorme pour les fans qui avaient abandonné tout espoir.

23 ans après leur séparation, le miracle s'est donc produit. Le groupe a annoncé, le 12 février 2007, sa reformation sur scène pour son 30ème annivers Air e. Cette tournée a démarré le 28 mai 2007 à Vancouver au Canada avant une série de concerts en Europe en septembre-octobre, puis une autre du côté de l'Amérique du Nord, de l'Amérique Latine, et de l'Australie.

Et le bilan est plutôt positif, surtout d'un point de vue financier. En effet, la tournée aux Etats-Unis enregistre le plus gros chiffre d'aff Air es des concerts de l'année avec 133,2 millions de dollars.

Police détient également au pays de l'Oncle Sam le record de tickets vendus : 1,2 millions. Les anglais se sont produits également au Vélodrome de Marseille le 3 juin 2008.


Ses vidéos

Ses photos