Biographie Vanessa Paradis

Vanessa Chantal Paradis Né(e) le 22 décembre 1972 (43 ans)

Sa biographie

Une enfant star

Née le 22 décembre 1972, Vanessa Paradis grandit à Saint-Maur-des-Fossés en banlieue parisienne. Son père est PDG d'une miroiterie et sa mère en assure la direction.

Sous l'impulsion de son oncle, le comédien Didier Pain, Vanessa, qui suit alors des cours de danse et de piano, participe le 3 mai 1980 à la célèbre émission de Jacques Martin, l'Ecole des fans, où elle interprète « Emilie Jolie » de Philippe Chatel.


« Joe le taxi », le tube

En 1985, elle enregistre son premier 45 tours, « La Magie des surprises-parties » qui, hélas, ne sera jamais mis en bac. Il faut attendre 1987 et la sortie de « Joe le taxi », pour que sa carrière démarre.

Et quels débuts ! Signé par Etienne Roda-Gil et Franck Langolff, « Joe le Taxi » est l'un des plus grands tubes des années 1980 en France.

Un an plus tard, la jeune chanteuse publie son premier album, « M & J ». L'année suivante, la talentueuse lolita tourne son premier film, « Noce blanche » qui lui vaut, en 1990, le Prix Romy Schneider et le César du meilleur jeune espoir féminin.


Sa rencontre avec Serge Gainsbourg

Dans la foulée, l'adolescente fait la rencontre de Serge Gainsbourg qui lui écrit son deuxième album, « Variations sur le même t'aime » grâce auquel elle remporte, en 1991, la Victoire de la musique de la meilleure interprète féminine.

Toujours en 1991, Vanessa tourne une publicité pour le parfum Coco de Chanel avant de s'expatrier aux Etats-Unis, où elle rejoint Lenny Kravitz.

Le chanteur américain lui offre un album en anglais sobrement intitulé « Vanessa », qui sort en octobre 1992.

S'ensuit une première tournée qui débute le 3 mars 1993 à Deauville. Après la sortie d'un disque live en 1994, Vanessa enchaîne le tournage de plusieurs films : « Elisa » en 1995, « Un amour de sorcière » en 1997, « Une chance sur deux » en 1998 et « La Fille sur le pont » en 1999.


Une maman heureuse

En mai 1999, Vanessa donne naissance à une petite fille, Lily Rose Melody, née de son union avec le célèbre acteur américain Johnny Depp.

Elle revient à la chanson en 2000, avec « Bliss », album intimiste et très personnel qu'elle a écrit et composé entre autres avec Alain Bashung et Mathieu Chedid. Le 9 avril 2002, la chanteuse met au monde son deuxième enfant, un garçon prénommé Jack.

En 2004, elle joue dans le film « Atomik Circus ». Elle interprète également six titres de la bande originale, composés par The Little Rabbits, dont le single « Ma pétroleuse ».


« Divinidylle », l'album du succès

Sous la direction de Matthieu Chedid, Vanessa Paradis propose un cinquième album en septembre 2007 qui la consacre définitivement en temps que chanteuse. « Divinidylle » se classe n°1 dès sa sortie et compte des titres signés par de belles plumes de la chanson française, Brigitte Fontaine, Alain Chamfort, Jean Fauque ou encore Thomas Fersen. Les singles « Divine idylle », « Dès que j'te vois » et « L'incendie » permettent à l’opus de devenir un immense succès, écoulé à plus de 600 000 exemplaires en France.

La chanteuse entame alors une grande tournée, et remplit le Palais Omnisport de Paris-Bercy. L’album live « Divinidylle Tour » sort en septembre 2008 et montre les talents et l’aura scénique de l’artiste.

Après une participation au conte musical « Le Soldat rose » créé par Louis Chedid, Vanessa Paradis sort en novembre 2009 un premier best-of. Le titre inédit « Il y a », signé Gaëtan Roussel, se classe dans les charts, avec un clip réalisé par Johnny Depp. La compilation se vend à 400 000 exemplaires.

En mars 2010, Vanessa Paradis tient le premier rôle de « L'Arnacœur », le premier film de Pascal Chaumeil. Encensée par la critique et plébiscitée en salles par le public, cette comédie romantique devient son plus gros succès sur grand écran avec au total 3,8 millions d’entrées en France et près de 2 millions à l'étranger.

Après avoir prêté sa voix au personnage principal du film d'animation « Un monstre à Paris », elle enchaîne les rôles au cinéma en 2012 : « Dubaï Flamingo » réalisé par Delphine Kreuter, « Café de Flore » du réalisateur québécois Jean-Marc Vallée, « Je me suis fait tout petit » de Cécilia Rouaud, ou encore « Cornouaille » de la réalisatrice Anne Le Ny.


Retour réussi avec « Love Songs »

En novembre 2012, Vanessa Paradis apparaît sur l’album « Vengeance » de Benjamin Biolay. Elle interprète avec lui le duo « Profite », une collaboration qui montre déjà la belle alchimie musicale entre les deux artistes.

Le 13 mai 2013, la belle sort son sixième album studio, « Love Songs », entièrement produit et réalisé par Benjamin Biolay. Le chanteur français signe huit titres de ce double album qui en compte 20, et auquel ont aussi collaboré Mathieu Boogaerts, Adrien Gallo des BB Brunes, Carl Barât, Ben Ricour, le groupe français Éléphant, Mickaël Furnon, Johnny Depp (dont elle s’est séparée pendant l’été 2012) et Marcel Kanche.

Le premier extrait de cet opus, où l’égérie Chanel chante en anglais, en français et même en italien, sort le 4 mars 2013, sous le titre « Love Song ».
Dès sa sortie, le 13 mai, l’album s’impose au top du classement iTunes.
A l’automne, Vanessa Paradis entame une tournée d'une vingtaine de dates qui passe notamment par le Casino de Paris, du 11 au 13 novembre.

Le 14 février 2014 se tiennent les Victoires de la Musique et Vanessa Paradis repart avec le trophée de l’artiste interprète féminine de l’année, devenant dès lors la chanteuse française la plus primée de cette catégorie, puisqu’il s’agit de sa troisième victoire.

Tout l’été 2014 est alors consacré à sa tournée, qu’elle poursuit accompagnée de Benjamin Biolay qui l’accompagne sur scène. La chanteuse se produit en France, mais aussi en Angleterre, en Hollande, en Espagne et en Suisse, où elle rencontre à chaque fois un franc succès. Le 22 septembre 2014, elle sort un nouveau titre inédit, écrit et composé par Benjamin Biolay, « Pas besoin de permis ».


2014, l’année cinéma

Si Vanessa Paradis se consacre à la musique elle n’en oublie pas le cinéma. En octobre 2013, elle tourne dans son premier film hollywoodien, « Fading Gigolo » de John Turturro, où elle partage l’affiche avec Woody Allen, Sharon Stone, Sofia Vergara et Liev Schreiber. Le film sort sur les écrans entre avril et juin 2014 dans le monde. Toujours sous la direction de John Turturro, elle tourne la même année le court-métrage « Rio, I Love You ».

Vanessa Paradis a également tourné en France sous la direction d’Audrey Dana dans le long-métrage «Sous les jupes des filles», aux côtés d’Isabelle Adjani, Sylvie Testud et Marina Hands entre autres. Le film sort le 4 juin 2014 sur les écrans et attire plus de 1 300 000 spectateurs dans l’Hexagone.


Les dernières actus de Vanessa Paradis

Ses vidéos

Ses photos