Biographie Vincent Delerm

Vincent Delerm Né(e) le 31 août 1976 (40 ans)

Sa biographie

Présentation

Vincent Delerm voit le jour le 31 août 1976 à Évreux, France. Il goûte dès son plus jeune âge à la célébrité, étant donné que ses parents ne sont autres que Philippe Delerm et Martine Delerm, célèbre écrivain et célèbre illustratrice de romans.

Contre toute attente, sa première grande passion n'est pas la littérature mais la musique. Adolescent, il devient fan des groupes branchés de l'époque, tels que The Smiths, The Cure, Joy Division ou encore Madness et Pulp.

Au lycée, il apprend à jouer du piano, en se calquant sur des modèles comme William Sheller, Michel Berger, Alain Souchon ou encore Barbara . Influences des parents obligent, il se penche plus tard sur des études en lettres modernes et fréquente l'Université Rouen.

En parallèle, Vincent Delerm s'essaye au théâtre, intègre une troupe et s'intéresse de près au monde du cinéma. Après avoir décidé de s'adonner entièrement à sa plus grande passion qu'est la musique, il tente sa chance en février 1998 et joue son premier concert à Rouen, dans une petite salle d'une cité universitaire et devant une poignée de spectateurs.

L'année suivante, il migre à Paris et joue Au Limonaire ainsi qu'au théâtre Les Déchargeurs, se faisant ainsi connaître d'un public plus vaste. À cette même époque, une de ses maquettes parvient au comédien François Morel, qui est connu pour être un grand mélomane.

Sous le charme, ce dernier fait, de bouche à oreille, la promotion de ce jeune talent, jusqu'à lui obtenir des temps d'antenne auprès de plusieurs grandes stations de radios, dont France Inter.


Le grand tournant

Très vite, Vincent Delerm fait la rencontre de Thomas Fersen, qui servira de tremplin à sa carrière. C'est grâce en effet, à ce dernier qu'il fera par la suite la connaissance de Vincent Frèrebeau, fondateur et dirigeant du label Tôt Ou Tard, qui le signe aussitôt.

En 2002, Vincent Delerm sort son premier album solo, éponyme, qui fait un énorme tabac et se vend à grande échelle. Entre temps, il s'est déjà acquis une notoriété importante sur la scène musicale française, en enchaînant les concerts dans les petites salles parisiennes.

En 2001, il s'était illustré en première partie de Thomas Fersen à la Cigale. Par la suite, il enchaîne les festivals de grand envergure ainsi que les premières parties, dont celle de Julien Clerc, avant de s'envoler pour sa propre tournée française.

Désormais incontournable, Vincent Delerm connaît en 2003 la consécration de sa carrière, lorsque son album est élu Album Révélation de l'année à la Victoire de la Musique. Dans la même année, la Sacem lui offre le Prix Francis Lemarque.

Entre temps, il confirme son statut d'artiste aux multiples talents, en signant dans la même année 2003 une pièce de théâtre intitulée « Le fait d'habiter Bagnolet ».

Après avoir parcouru les plus prestigieuses salles de concert de France, il revient en studio pour enregistrer son deuxième album. Intitulé « Kensington square », ce deuxième opus sort en 2004 et connaît un énorme succès, renforçant ainsi la popularité de l'artiste.

Vincent Delerm s'embarque de nouveau pour une longue tournée française durant laquelle il se découvre des talents de metteur en scène et éblouit le public par ses performances scéniques.


En route vers le summum

Véritable figure emblématique de la nouvelle Chanson française, Vincent Delerm est sollicité en 2005 pour figurer sur l'album intitulé « Plutôt tôt plutôt tard », qui compile plusieurs duos des artistes signés chez le label Tôt Ou Tard.

En septembre 2006, il sort son troisième album intitulé « Les piqûres d'araignée », qui l'embarque pour une nouvelle tournée. De cette énième tournée naîtront en 2007 les albums live « Favourite songs » et « Vincent Delerm à La Cigale ».

Par la suite, il est appelé à collaborer avec une pléiade de grosses pointures de la Chanson , dont Alain Chamfort, François Morel et Helena Noguerra. En 2008, Vincent Delerm sort « Quinze Chanson s », son quatrième album.

En parallèle, il continue ses collaborations avec Georges Moustaki, Dick Annegarn et Mathieu Boogaerts.