Sa biographie

Artiste dans l'âme

Guitariste, bassiste, batteur, mais aussi chanteur, la réputation de « génie de la musique » de Wayne Beckford n'est apparemment pas tombée du ciel.

En effet, cet artiste britannique, dont les débuts datent déjà d'il y a trois décennies, est non seulement un multi-instrumentiste, mais également et surtout un auteur-compositeur de talent. Il est d'ailleurs surtout connu pour ses inspirations d'exception, une soul métissée de Rnb où l'on peut aussi deviner des influences pop funk et reggae.

Car loin d'être un artiste en herbe, Wayne Beckford se berce de sons et de mélodies depuis toujours. Il ne fut ainsi pas question pour lui d'emprunter un autre chemin que celui de la musique, ce qui va le mener petit à petit sur le tapis rouge international.


Le faiseur de hits

Commençant précocement à écrire sa propre musique, Wayne Beckford entame sa carrière en tant qu'auteur-compositeur. Ses talents lui vaudront d'ailleurs le surnom de « faiseur de hits », tellement l'artiste regorge d'inspirations.

Ces dernières, dont les sources demeurent jusqu'à maintenant un mystère, constituent le principal atout de Wayne Beckford . Une musique, mais aussi des textes d'exception qui ne peuvent qu'attirer l'attention et émerveiller les mélomanes.

Les professionnels de la musique se retrouvent notamment conquis. Wayne Beckford fut ainsi guidé automatiquement vers de nombreuses collaborations artistiques.

Entre autres, il écrira, composera et arrangera pour Rihanna , Akon , T Pain, Blue, les Black Eyed Peas, Seal , Beverly Knight, ou encore pour Beenie Man. Il travaillera également avec UB 40 et Slum Village, se laissant emporter par l'amour du son.


L'envol en solo

De par ses collaborations avec de grandes stars, Wayne Beckford s'identifie facilement en tant qu'auteur-compositeur. Il parvient à frôler un succès sur la grande scène internationale et, poussé par l'envie de sortir concrètement du rang, il décide de se lancer en solo et de chanter ses propres titres.

Il en résulte un premier single intitulé « Dynamite », qui débarque dans les bacs vers la fin de l'année 2009. Cocktail de sons à l'honneur, un mélange de soul et de RnB, avec un soupçon de reggae, mais aussi de pop funk, le titre plaît, tout simplement.

Accompagné d'une vidéo clip, dont les images illustrent parfaitement les sonorités du tube, il se faufile également dans le playlist des chaînes internationales, permettant à Wayne Beckford de s’illustrer en tant que chanteur.


« Alpha Omega »

Wayne Beckford travaille activement sur son premier album. L'attente se fait longue et c’est finalement le 7 juin 2013 qu’un premier EP de 7 titres est dévoilé. Intitulé « Alpha Omega », il est complété le 23 septembre suivant par un album complet, « Alpha Omega Reloaded », qui bénéficie également d’un DVD. Cet opus est distribué par 2101 Records, le label du talentueux faiseur de hits RedOne.

Bien parti sur sa lancée, Wayne Beckford attaque le début de l’année 2014 en force. Entre de nombreux DJ sets en France et dans le monde, il annonce la sortie d’un nouveau single, « Too Many Girls ». Dès le mois de janvier, la lyrics vidéo est disponible sur YouTube. Le clip est diffusé à partir du 21 février sur la plateforme vidéo.

Ce nouveau hit a déjà été visionné plus d’un million de fois sur YouTube et annonce l’arrivée d’un prochain album pour le chanteur originaire de Kingstone.