Biographie Yannick Noah

Yannick Noah Né(e) le 18 mai 1960 (56 ans)

Sa biographie


De Roland Garros à  « Saga Africa »

Yannick Noah est né le 18 mai 1960 à Sedan, mais est élevé au Cameroun dès 63.
Adolescent, le jeune homme est passionné de musique, mais c'est son autre passion le tennis, qui l'entraînera à Nice pour un programme de sport-études.

La suite, on la connaît, une carrière sportive brillante, avec comme point d'orgue sa victoire à Roland Garros en 83. C'est en 90 que le jeune retraité entame sa reconversion musicale. Un début fracassant grâce à « Saga Africa »  qui devient rapidement un tube.

Entouré de Manu Dibango notamment, Yannick propose dans la foulée son premier album « Black And What ». Encore très pris par son rôle d'entraîneur, mais également par l'humanitaire avec « Les enfants de la terre », il faudra attendre 93 pour un nouvel album « Urban trib » , qui sera suivi d'une tournée. 


Le succès

Également père de quatre enfants, Yannick Noah refait parler de lui sur le plan musical en 97 avec « Oh Rêve » , une version "pacifiste" de la Marseillaise, qui créera une petite polémique auprès de quelques anciens combattants.

Mais le réel retour de l'ancien champion sur la scène musicale se fera en 2000 avec un nouvel album éponyme, et le renfort d'un compositeur nommé Jean-Jacques Goldman . Le succès est de retour, au travers des singles « Simon papa tara »  et « Les lionnes » .
S'en suivront de nombreux concerts pendant deux ans, avec notamment un passage par l'Olympia. Après les premières parties de Johnny Hallyday dans les stades arrive un nouvel album « Pokhara » . 


Le voyage de Yannick Noah 

Nous sommes à la fin de l'été 2003. Le succès ne se dément pas avec plus d'1 million d'exemplaires vendus. Yannick Noah aime la scène. Il assure de nombreux concerts courant 2004, dont un Bercy. En juin 2005 sort « Métisses(s) », un nouvel album entre live et inédits. Sa grande popularité est plus que jamais au rendez-vous. Pour preuve son duo avec Disiz la Peste , « Métisse(s) » .

En octobre 2006 sort « Charango ». C’est le titre du nouvel album de Yannick Noah et aussi le nom d'un instrument Traditionnel des Andes. C'est en effet là bas que le chanteur est allé enregistrer ce nouvel opus et a tourné le clip du single « Donne moi une vie » , dans le désert aride de San Pedro de Atacama.

Celui-ci a été inspiré par le film « Carnets de voyages » , tandis que ce troisième album studio (les deux précédents ont été réédités ensemble sous forme de coffret) s'appuie évidemment sur les tonalités reggae chères à Yannick.


Le chouchou des français 

C'est même au niveau politique que l'un des people préférés des français se démarque. A la Fête de l'humanité, il chante certains tires porteurs de messages politiques et se range auprès de Ségolène Royal lors des présidentielles en 2007.

Le chanteur est également reparti en tournée au printemps 2007 avec notamment des concerts au Zénith de Paris du 4 au 7 juin. Entouré de ses amis artistes, Yannick Noah sera de nouveau en concert au Zénith de Paris le 30 mai 2009 pour le grand rendez-vous annuel des Enfants de la terre.

Yannick Noah décide d'effectuer un retour sur le devant de la scène musicale en fanfare. Après le succès de « Charango », il sort un nouvel opus intitulé « Frontières », qui sort le 23 août 2010. En amont de cette sortie, Yannick Noah propose un premier single « Angela » écrit et interprété en hommage à la militante américaine Angela Davis qui s'est notamment illustrée pour son combat contre le racisme et  les droits civiques. 


La tournée des Zéniths et le Stade de France

En 2011, Yannick Noah part faire la tournée des Zéniths de France. Quarante-cinq dates sont programmées.
Déjà auparavant, il a réuni plus d'un million de spectateurs lors d'une tournée de plus de 150 concerts entre 2007 et 2008.

Yannick Noah se produit aussi au stade de France et à Paris pour soutenir l'association Les Enfants de la Terre, alors que la tournée des Zéniths n'est pas terminée.


Un disque live en 2011

Pendant les spectacles de Yannick Noah, il y règne une ambiance extraordinaire et survoltée. 

Pour ne pas perdre ces instants magiques que seuls ont pu vivre les spectateurs, un disque live arrive dans les bacs le 31 octobre 2011. Il réunit les plus grands succès du chanteur, et comporte des titres avec une interprétation unique et magique : « Simon Papa Tara », « La Voix des sages », « Donne-moi une vie », « Aux arbres citoyens ».


Sur les routes et une tournée acoustique

Yannick Noah veut chanter autrement et se retrouver au plus près des ses sensations. Il souhaite chanter seul, sans choristes. « La différence, c'est l'absence de choristes. 
Quand, pendant deux heures, tu es appuyé sur chaque refrain par trois superbes voix, c'est un confort. Là, je suis seul à chanter, un peu à nu. Mais je me sens encore plus chanteur », explique-t-il.

Yannick Noah reprend donc la route en mars 2012 pour des concerts acoustiques beaucoup plus intimistes. Bien sûr il interprète ses tubes les plus incontournables mais puise aussi dans son dernier album studio « Frontières ». La tournée a lieu en France, en Suisse et en Belgique.


Un album de reprises de Bob Marley

« C'est l'histoire d'un rêve, inavoué...Et puis vient le jour où on décide de franchir le pas! Voici donc mon... Hommage à Bob Marley », lance le chanteur lors de la sortie de « Hommage » en 2012.

Yannick Noah voue une adoration viscérale pour Bob Marley qu'il considère comme son grand frère, depuis sa plus tendre enfance. 

Sur scène, il reprenait déjà souvent des titres de Bob Marley, mais il décide d’aller plus loin et de lui rendre hommage. Il prépare alors un album de reprises de onze titres qu'il nomme tout simplement « Hommage ». L’opus sort le 28 mai 2012 et se classe numéro 1 en France, en Suisse et en Belgique. 


2014, année du politique

Pendant deux ans, Yannick Noah se fait plutôt discret, mais les élections municipales de mars 2014 le ramènent sur le devant de la scène. Artiste toujours engagé, comme il l’a été aux côtés de François Hollande lors de la campagne présidentiel de 2012, il s’inquiète de la montée du Front National.  

Le 4 mars, il sort le single « Ma Colère », dans lequel il s’en prendre indirectement aux dérives nationalistes. Le titre  ne manque pas de faire réagir Marine Le Pen.

Tout en se disant ravi d’avoir reçu une réaction, Yannick Noah en profite pour annoncer qu’un album verra le jour le 2 juin. Il a pour cet opus réuni des talents de la chanson française dont Jean-Louis Aubert, Grand Corps Malade mais aussi son complice de toujours Jean-Jacques Goldman. 

Il confirme également une série de concerts entre octobre et janvier 2015, avec notamment  une résidence au Palais Des Sports de Paris du 5 au 15 novembre.  


Les dernières actus de Yannick Noah

Ses photos