1985 : le voyage de George Michael en Chine qui marqua l'histoire

Le - Par .

En 1985, Wham!, duo pop composé de George Michael et d’Andrew Ridgeley est à son apogée. C’est même le premier groupe occidental à se produire en Chine communiste : une petite révolution à l’époque !

Avant le voyage de Wham! en Chine : retour sur le contexte

Wham! se forme en 1981. Rapidement, le groupe connaît un immense succès dans le monde entier. États-Unis, Nouvelle-Zélande, France, Japon, Canada, Australie, Italie… nombreux sont les pays à voir les chansons de Wham! accéder aux premières places des charts ! Wham! sort son premier album intitulé "Fantastic" en 1982 et son deuxième album intitulé "Make It Big" en 1985.

Cette même année, le duo est sur tous les fronts. En février, George Michael et Andrew Ridgeley reçoivent le prix du meilleur groupe britannique aux incontournables Brit Awards. Alors que les deux acolytes préparent leur tournée aux États-Unis, une opportunité unique s’offre à eux. Simon Napier-Bell et Jazz Summers, les deux managers du groupe, organisent une campagne promotionnelle de dix jours en Chine. Pour ce faire, ils ont négocié dix-huit mois avec les dirigeants du pays ! Le duo devient alors le premier groupe occidental à chanter en Chine communiste ! Comment le voyage s’est-il déroulé ?

Deux concerts de Wham! en Chine

Dans les années 1980, la Chine contrôle activement les films et la musique qui proviennent de l’Occident : en bref, le style de musique pop occidentale proposé par Wham! n’existait tout simplement pas en Chine communiste. Un véritable choc culturel s’est donc opéré. Tout commence avec un concert au People’s Gymnasium de Pékin : le groupe se produit devant 12 000 spectateurs, dans une ambiance surréaliste, et interprète ses plus grands succès. Mao Danqing, écrivain et professeur à l’Université internationale de Kobe, était présent. Il confie à l'agence de presse Reuters que des policiers se tenaient face au public dans chacune des sections de la salle de spectacle. Il ajoute que ces mêmes policiers demandaient aux spectateurs de se rasseoir lorsque certains commençaient à esquisser des pas de danse ! Dès la fin du concert, George Michael explique que le silence l’a grandement marqué, de même que l’incompréhension due à la langue. Un deuxième concert se déroule à Canton devant 5 000 personnes, dans la même lignée que le premier.

Un voyage qui eut un impact retentissant

Quelques mois après ce voyage mémorable en Chine communiste, George Michael raconte qu’il n’avait aucune idée de la façon dont le public allait réagir lors des deux concerts du groupe. Cependant, il considère ce séjour de dix jours comme un privilège, lui et Andrew Ridgeley étant de véritables ambassadeurs. Il est possible de découvrir les coulisses de ce voyage en visionnant "Wham! In China : Foreign Skies", un documentaire réalisé par Lindsay Anderson. On y découvre notamment le duo sur la Grande Muraille, suivi par des dizaines de photographes. Depuis sa venue en Chine, l’interprète de l’incontournable "Careless Whisper" est devenu une idole dans le pays. À sa mort en décembre 2016, des milliers de messages provenant de Chine ont d’ailleurs été publiés sur les réseaux sociaux en hommage à l’artiste.

Lire aussi