Ces artistes qui ont inspiré la musique de Joyce Jonathan

Le - modifié le - Par .

Les mélodies naissent de celles que les artistes ont écoutées avant de devenir des créateurs. Joyce Jonathan ne fait pas exception et puise son inspiration dans la chanson française.

Des goûts rapidement affirmés

La jeune Joyce Jonathan sait très vite que la musique est ce qui la fait vibrer. Et elle fait preuve d'une volonté farouche d'en faire sa vie. Des cours de piano à l'âge de 7 ans et de chant dès ses 11 ans, c'est très vite qu'elle veut maitriser cette discipline qui la fait rêver. L'apprentissage de la guitare en particulier lui permet de commencer à créer des mélodies et de s'essayer en tant que chanteuse.

La musique qu'elle écoute alors va l'accompagner jusqu'à la route du succès. Ses goûts se tournent beaucoup vers la chanson française et en particulier des poids lourds comme Michel Berger et Jean-Jacques Goldman. Ces deux artistes, auteurs-compositeurs-interprètes, ont à leur actif des dizaines de titres et de mélodies originales que la jeune chanteuse peut décortiquer et dont elle peut apprendre. La douceur des accords se retrouve ensuite dans ce que propose Joyce Jonathan, qui y mêle aussi sa voix douce, mais néanmoins puissante.

Des voix de femmes authentiques

En ce qui concerne le chant, Joyce Jonathan s'inspire de chanteuses qui ont une signature vocale très reconnaissable. Elle écoute énormément Teri Moïse qui propose une musique très inspirée de la scène afro-américaine même si elle chante en français. Le côté folk de sa voix mêlé au groove de la musique est ce qui plait à la jeune Joyce qui trouve là un style qui lui parle. La voix de Tracy Chapman la fascine également, avec son côté grave et accidenté, qui fait passer tout ce qu'elle veut dire dans ses chansons.

Plus tard, Joyce Jonathan écoute et s'inspire aussi de Yael Naim pour la pureté de sa voix pourtant chargée d'émotions. Elle admire également son travail à la guitare et comment elle réussit à parfaitement accompagner sa voix de son instrument. Ces différentes influences lui permettent de proposer un savant mélange de variété et de folk, sur fond de pop rock et accompagné d'une voix douce et romantique. Le point commun de ces chanteuses est aussi la détermination et l'affirmation de leurs personnalités dans le monde de la musique, une notion importante également pour Joyce Jonathan.

Joyce Jonathan et son lien spécial avec l'Asie

La mère de Joyce Jonathan amène sa fille avec elle à Hong Kong pour un voyage d'affaires alors qu'elle n'a que 13 ans. Elle tombe sous le charme de cette culture et ne l'oublie pas une fois qu'elle commence sa carrière de chanteuse. Elle retourne y donner des concerts devant un public conquis, son succès y est grand jusque dans les provinces reculées. Sans être influencée par la musique chinoise, elle arrive à proposer son univers musical et ses chansons traduites en mandarin et à gagner le coeur du public sur place.

Elle écrit même une chanson sur la ville de Hong Kong qu'elle adore. Son succès est tel qu'elle est accompagnée de stars locales comme Anggun sur certains de ses titres et sur scène lors de ses concerts. Joyce Jonathan réussit à construire son univers propre basé sur sa personnalité et à faire voyager sa musique à l'autre bout du monde.

Lire aussi