Ces stars qui ont repris à leur manière l'hymne américain

Le - Par .

"The Star-Spangled Banner" (la bannière étoilée) est l'hymne national des États-Unis. Notamment chanté lors des grands évènements sportifs comme le Super Bowl, il a été repris par de nombreux artistes.

The Star-Spangled Banner, version Jimi Hendrix (1969)

En 1969, lors du rassemblement musical de Woodstock, le pacifiste musicien Jimi Hendrix tient à manifester son opposition à la guerre du Viêt Nam et se lance alors dans une version hallucinée de "The Star-Spangled Banner" pour 4 minutes d'anthologie.

The Star-Spangled Banner, version Whitney Houston (1991)

Le 27 janvier 1991, Whitney Houston est invitée à chanter l’hymne national américain durant le Super Bowl. À cette époque, les États-Unis sont en pleine guerre du Golfe et la reprise par la diva touche le cœur des gens. Quelques semaines plus tard, la chanson est commercialisée : c'est un vrai succès.

The Star-Spangled Banner, version Beyoncé (2004)

En 2004, Beyoncé a l'honneur de chanter l'hymne durant la célèbre compétition de football. Simplement vêtue d'un tailleur blanc, la chanteuse pousse avec sa puissante voix, accompagnée d'un orchestre.

The Star-Spangled Banner, version Lady Gaga (2016)

Lady Gaga est l'artiste choisie pour couvrir la mi-temps du Super Bowl 2016, mais c'est aussi elle qui chante l'hymne national en début de match. Devant les 180 millions de téléspectateurs, sa performance a été au top, comme d'habitude.

The Star-Spangled Banner, version Fergie (2018)

Fergie a eu l'honneur d'ouvrir le bal du match de basketball 2018 NBA aux États-Unis en interprétant à sa manière le fameux "Star-Spangled Banner". Sa reprise n'a malheureusement pas plu aux critiques.