Clara Luciani : ces poètes qui ont inspiré sa musique

Le - Par .

Par sa plume et ses métaphores, la chanteuse perpétue la tradition littéraire et artistique des grands noms de la poésie dont elle s'inspire.

Alfred de Musset

Grand poète de l'époque romantique, Alfred de Musset a nourri la plupart de ses écrits de sa relation tumultueuse et malheureuse avec sa contemporaine et consœur de lettres, George Sand. Véritable écorché vif, il a fait partie d'une génération d'écrivains en proie à la mélancolie, dans le sillon des romantiques allemands comme Goethe, et a même théorisé ce que l'on a appelé en hommage à sa plume le "mal du siècle", qu'il a notamment décrit dans son œuvre phare, "La Confession d'un enfant du siècle". Comme de nombreux adolescents passionnés par la littérature, la jeune Clara Luciani a trouvé dans ses vers des échos de ses propres émois adolescents, si bien que lorsque le "Huffington Post" lui demande dans une série de vidéos en 2019 de choisir ses poèmes préférés, elle évoque entre autres "La nuit de décembre", qu'elle s'amuse à lire face caméra. "Je me souviens avoir découvert ce poème à 15 ans, et il m'a bouleversée parce que j'étais très seule et je m'ennuyais beaucoup dans cette adolescence solitaire. Il m'a cueillie au moment de ma vie où il le pouvait le plus." 

Charles Baudelaire

Difficile de ne pas relier les chansons de Clara Luciani et son amour de la poésie aux écrits de l'un des poètes les plus étudiés et lus encore aujourd'hui. Difficile également de ne pas entendre dans son titre "Les fleurs" un écho avec le plus célèbre recueil de Baudelaire, "Les fleurs du mal". Mais la comparaison ne s'arrête pas à ces jeux de coïncidences. Lorsqu'elle s'attaque sur son album "Sainte-Victoire" à une reprise de "The Bay" de Metronomy, la chanteuse invoque en effet l'influence de Baudelaire pour expliquer la genèse de ce qui deviendra "La baie" : "Pour mon adaptation de "La baie", j’avais envie d’apporter à la chanson une touche tropicale qui faisait à la fois écho aux tableaux de Gauguin et à 'L’invitation au voyage' de Baudelaire. Un paysage insulaire fantasmé qui serait aussi un clin d’œil à la Corse et à la Sicile dont ma famille est originaire."

Paul Verlaine

Parmi les poèmes qui ont marqué la jeunesse de Clara Luciani, on retrouve également Paul Verlaine, dont les amours mythiques et maudits avec Arthur Rimbaud (qui culmineront sur une balle de revolver tirée par le premier sur le poignet du second) ont nourri l'imaginaire poétique de plusieurs générations d'artistes. De l'auteur des "Poèmes saturniens" et des "Romances sans paroles", elle retient notamment l'un de ses préférés, "Colloque sentimental" : "J'aime l'idée du discours", confie-t-elle au "Huffington Post", "l'idée qu'un des personnages soit déjà dans l'après-relation et que l'autre soit au contraire figé dans le passé." Les poèmes de Verlaine ont marqué à ce point la chanteuse qu'elle s'est même permis d'effectuer un petit emprunt dans les paroles de l'une des chansons de son album "Sainte-Victoire", comme elle l'expliquait dans une interview accordée au site Konbini : "Dans la chanson "Comme toi", je parle de "mon cœur qui s’écœure", et ça, par exemple, je l’ai volé à Verlaine – mais bon, a priori, il va pas trop m’embêter !"

Lire aussi