Comment Enrique Iglesias est devenu la star latino des années 90

Le - Par .

Avec près de 100 millions d'albums vendus à travers le monde, Enrique Iglesias a été la star latine des années 1990. Mais comment le chanteur s'est-il hissé au sommet de la musique pop internationale ?

Enrique Iglesias, la star latino des années 90 !

Les Iglesias, un héritage familial

Fils du célèbre chanteur espagnol Julio Iglesias, Enrique Iglesias choisit, en 1995, d'embrasser lui aussi une carrière musicale. Pourtant, convaincu que sa filiation lui sera défavorable, il décide d'utiliser le pseudonyme d’Enrique Martinez pour se lancer. Il connaît le succès au Mexique et devient l'un des artistes les plus célèbres sur le continent latino-américain grâce à son album intitulé "Enrique Iglesias", sur lequel est enregistré son célèbre hit "Si tu te vas".

À la conquête des USA

À partir de 1997 et 1998, sa notoriété ne cesse de grandir avec la sortie de ses deuxième et troisième albums, respectivement nommés "Vivir" et "Cosas del Amor", dont plusieurs titres se placent en tête des classements de musique latine aux États-Unis. C'est donc naturellement qu'à la fin des années 1990, inspiré par d'autres chanteurs hispaniques dont Ricky Martin, Enrique Iglesias décide de "s'attaquer" au marché anglophone. Son hit "Bailamos" qui parait dans la bande-son du film "Wild Wild West", connaît un succès important et consacre son ascension dans les années 1990.