Florent Pagny : le titre «Presse qui roule» est inspiré de sa relation avec Vanessa Paradis

Le

Florent Pagny et Vanessa Paradis sont restés ensemble pendant 3 ans. Le chanteur a souffert des journalistes de magazines people qui ont traqué son couple. Il en a d’ailleurs parlé dans «Presse qui roule». Explications.

Invité sur le plateau de Clique sur Canal +, ce jeudi 5 mars, Florent Pagny est revenu sur son couple avec Vanessa Paradis. D’ordinaire si discret sur sa vie privée, il avoue avoir été inspiré par sa relation avec la chanteuse pour écrire un de ses tubes sorti en 1990.

Florent Pagny en a eu marre des tabloïds

Souvenez-vous, Florent Pagny chantait dans «Presse qui roule» : «Vous êtes quelques-uns à vous croire divins. Des pseudo-intellos qui jouent du stylo. Des artistes ratés vous êtes nés frustrés
Presse qui roule pas vraiment cool. Presse qui coule me casse les couilles.» Ce titre des débuts de carrière du chanteur a été écrit par Florent Pagny, lui-même. L’artiste français a expliqué au micro de Mouloud Achour qu’il avait voulu dénoncer les paparazzis de l’époque qui épiaient sa relation avec Vanessa Paradis.

«En fait, ce n’était pas moi qui étais le seul concerné. Je vivais avec Vanessa Paradis à ce moment-là, je démarrais mon histoire avec Vanessa et là, elle, elle recevait tellement qu’à un moment… On a reçu ensemble. Là, tu fais : ‘Oh, ça suffit !’», a expliqué Florent Pagny.

Florent Pagny ne veut plus écrire de chansons

«Pierre qui roule» est la dernière chanson écrite par Florent Pagny. Pour la suite de sa carrière, le chanteur a préféré faire appel à des auteurs. Il ironise d’ailleurs ses talents d’écrivain sur le plateau de Clique : «Je n’ai pas mis longtemps (à l’écrire). Beaucoup se disent : 'ça s'entend' et c'est vrai qu'elle m'a permis aussi de connaître mes limites en écriture qui fait qu'après, quand on me dit : 'tu ne fais plus tes chansons ?', je dis : 'bah non, c'est bon, j'ai été au bout moi.’». 

Lire aussi