Francis Cabrel : ces rappeurs fans de sa musique

Le - modifié le - Par .

Sur le devant de la scène française depuis les années 1970, Francis Cabrel est l’un des auteurs-compositeurs-interprètes les plus appréciés, y compris par les rappeurs ! Qui sont-ils ?

Francis Cabrel, adoubé par l’un des plus célèbres rappeurs français : Akhénaton

Artiste incontournable, Francis Cabrel est considéré comme une référence en matière de chanson française, de rock ou encore de blues. Or, de nombreux rappeurs apprécient aussi son talent d’auteur-compositeur-interprète ! Akhénaton a notamment eu l’occasion d’exprimer son admiration pour Francis Cabrel lors d’une interview croisée entre les deux artistes accordée au journal Libération en 1999.

Le membre emblématique du groupe de rap et de hip-hop IAM explique : "Cabrel, c'est proche de ce qu'on fait. À un moment donné, ça a influencé notre manière d'écrire". L’interprète de "La Dame de Haute-Savoie" en a aussi profité pour dire son respect pour le travail d’Akhénaton : "Il y a, chez IAM, de la noblesse et de la dignité".

Quand Francis Cabrel chante avec des rappeurs !

On connaît Francis Cabrel pour ses duos mémorables en concert ou sur des plateaux de télévision avec Céline Dion (sur "Encore et Encore"), avec Jean-Jacques Goldman (sur "Comme toi"), avec Zazie (sur l’incontournable "Petite Marie") ou encore avec Julien Clerc (sur "Souffrir par toi n’est pas souffrir"). Saviez-vous que Francis Cabrel avait également partagé des moments sur scène avec des rappeurs ?

C’est notamment le cas de Tunisiano, rappeur français qui mène une carrière solo et qui fait partie du groupe de hip-hop Sniper. La rencontre entre les deux artistes s’est déroulée en 2008 sur le plateau de Taratata : Francis Cabrel et Tunisiano ont interprété "La Corrida", un morceau engagé qui est initialement sorti en 1994. Cette reprise a plu aux spectateurs qui ont ovationné ce duo d’un soir ! Elle totalise également plus de 450 000 vues sur le compte YouTube de l’émission de télévision.

Booba, une admiration pour le travail de Francis Cabrel

Booba, premier rappeur à remplir en solo l’Accord Arena (anciennement palais omnisports de Paris-Bercy), a plusieurs fois montré son intérêt pour Francis Cabrel. D’abord, il a déjà diffusé des chansons de ce dernier dans ses stories sur Instagram (comme "Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai"). Il a également expliqué dans des interviews qu’il apprécie la manière d’écrire de Francis Cabrel. Il a d’ailleurs détourné certains vers du chanteur, notamment dans le titre "Saddam Hauts-de-Seine", sorti en 2010 : "Je rappe depuis le ciel et les étoiles entre elles / Ne parlent que de moi, disent que j'suis frais comme à l'ancienne" est une allusion à "Petite Marie".

De même, dans "G-Love", sorti en 2015, il chante "Je rappe depuis le ciel et les étoiles entre elles / Ne parlent que d’elles, la Terre ne parle que de haine ". Enfin, Booba a choisi de soutenir une jeune chanteuse, Jayde, en partageant sa reprise de "Je l’aime à mourir" sur son compte Twitter. Le producteur de Booba l’a d’ailleurs appelée pour lui proposer des projets musicaux.

Lire aussi