"Freedom '90" : l'histoire du tube iconique de George Michael

Le - Par .

George Michael est un artiste majeur de la scène mondiale, et il a marqué les années 1980 et 1990 avec ses tubes inoubliables. "Freedom '90" arrive à un moment clé de sa carrière, et est devenu iconique.

Une chanson pour prendre ses distances

George Michael commence sa carrière avec le groupe Wham! alors qu'il n'a que 19 ans. Lui et Andrew Ridgeley deviennent de véritables stars en Angleterre et très vite partout dans le monde. Les chansons aux thèmes légers, la musique entraînante et le style vestimentaire des deux chanteurs sont emblématiques des années 1980. En 1985, George Michael surfe sur le succès de Wham! et lance sa carrière solo. Auteur, compositeur, interprète, il sort l'album "Faith" qui rencontre un succès international bien supérieur à celui qu'il avait connu auparavant. Il marque un changement de style, propose des textes plus profonds, et veut changer son image. Il est alors une immense star, et est embarqué par le tourbillon qui va avec. Son image de sex-symbol lui colle à la peau, et il doit jouer le jeu de son image. Tout de suite après avoir terminé sa grande tournée de "Faith", il se met à l'écriture de son deuxième album qu'il veut totalement différent. Il impose à sa maison de disques de ne pas faire de promotion, il veut que sa musique parle d'elle-même. Sur "Listen Without Prejudice", le titre "Freedom '90" sort en tant que premier single. Le message que veut faire passer George Michael est clair : il veut sa liberté de créer et d'être avant tout un artiste.

Un clip d'anthologie

Le label Epic veut impérativement que le single soit accompagné d'un clip diffusé sur MTV. George Michael, qui refuse au départ, trouve alors un subterfuge. Lui qui s'est toujours mis en scène dans ses clips n'y apparaît pas. Ce sont les top-modèles les plus en vue du moment qui en sont les stars. D'habitude relayées au second plan, les tops Naomi Campbell, Linda Evangelista, Cindy Crawford, Christy Turlington et Tatjana Patitz chantent la chanson en play-back dans les différentes pièces d'une maison. C'est la première fois que des mannequins, en l'occurrence les plus prisées du monde, ont ce rôle dans un clip. Mais George Michael fait aussi passer un autre message : celui de son émancipation. Les symboles forts de son album "Faith" qui ont fait de lui une star sont détruits : le juke-box et son blouson en cuir partent en flammes, signe que le chanteur ne veut plus de l'image qui lui colle à la peau.

Un tournant dans une carrière

Avec "Freedom '90", George Michael prend position, et c'est la première fois qu'un artiste de son envergure ose le faire. Plutôt que de capitaliser sur l'énorme succès de son premier album, il choisit de suivre son instinct et de partager ses sentiments avec son public. La célébrité lui est pesante, il veut dire des choses plus profondes à travers ses chansons et que son art soit plus visible que son image. Au niveau personnel également, dans "Freedom '90", il commence à dire qu'il n'est pas celui que tout le monde pense. Même si son coming out arrivera quelques années plus tard, il chante qu'il doit être quelqu'un d'autre. Ses choix forts et assumés ont inspiré d'autres artistes comme Elton John à en faire de même, et à utiliser une chanson et un clip pour transmettre un message important.

Redécouvrez le tube "Freedom '90" de George Michael :